Afrique : La cherté du smartphone entraîne un faible taux d’accès à internet mobile de 28%

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

En Afrique, le taux de pénétration de l’internet mobile est seulement de 28%. Selon l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie, ce faible taux d’accès à Internet mobile est attribué en grande partie à la cherté du smartphone en particulier dans les pays à faible revenu.

L’Afrique connaît un faible taux d’accès à Internet mobile. En 2020, le taux de pénétration de l’Internet mobile était de 28% en Afrique subsaharienne, contre 46% en 2019. Selon l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie, cette situation est due à la cherté du coût du smartphone dont le taux de pénétration est de 48%.

Un rapport d’Alliance for Affordable Internet précise que le prix moyen d’un smartphone en Afrique est de 62 dollars, soit 62,8% du revenu national brut mensuel par habitant. La Sierra Leone, le Burundi et le Niger sont quelques-uns des pays qui subissent la cherté du smartphone. Au troisième trimestre 2020, les expéditions globales du marché de la téléphonie mobile en Afrique ont diminué de 6,0% en glissement annuel, selon la firme américaine International Data Corporation.

Les données de l’opérateur de téléphonie mobile indiquent qu’en Afrique subsaharienne, sur les 1084 millions de personnes recensées, seulement 303 millions étaient connectées, tandis que 206 millions n’étaient pas couvertes par un réseau mobile. 575 millions de personnes vivaient dans des zones couvertes par des réseaux de haut débit mobile, mais n’utilisaient pas les services de l’Internet mobile.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com