Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : le centre d’innovation VISA imagine le magasin du futur en Afrique

A présent on vous amène à Nairobi la capitale kényane ou VISA a imaginé le magasin du futur en Afrique. C’est un espace comme vous allez le voir ou la réalité virtuelle vient compléter et améliorer l’aspect physique du magasin d’aujourd’hui car pour les concepteurs, la présence physique dans le magasin ne disparaîtra pas facilement avec l’avènement des nouvelles expériences du commerce électronique.

Dans le confort de son salon à Nairobi, Olivia Etyang est totalement plongée dans son univers virtuel. Ici, elle peut jouer à ses jeux préférés, visiter des endroits n’importe ou sur le globe ou encore commander et payer des articles de son choix après les avoir essayés en utilisant de la réalité virtuelle. Bienvenue au magasin du futur en Afrique, imaginé par Visa.

Certains disent qu’avec l’utilisation des nouvelles technologies dans le commerce, les magasins physiques vont disparaître mais c’est faux. Moi je pense que le futur du commerce sera une fusion entre le physique et le digital pour créer une nouvelle expérience améliorée. Tu pourras par exemple être à la maison et être capable d’essayer des lunettes de soleil ou des chaussures en utilisant la réalité virtuelle. Est-ce physique ou digital? Tu pourras être dans un magasin physique et être capable d’acheter  un NFT dans n’importe quelle galerie. Ici encore une fois, il est difficile de distinguer où se termine l’aspect physique et où commence le digital. Et c’est là que c’est que se fusionne le physique et le digital pour mieux servir le client.

Akshay CHOPRA, Responsable de l’innovation et du design, VISA Inde

Mieux servir le client, voici ce qui inspire toutes les solutions proposées par les équipes qui travaillent dans ce centre d’innovation visa, récemment inauguré au Kenya pour servir de catalyseur dans toute l’Afrique notamment l’Afrique subsaharienne.

L’un des meilleurs changements de mentalité que VISA essaie de transmettre, c’est de se demander quel est le point de départ de l’innovation. Ce n’est pas la technologie, ce n’est pas aussi le produit, ce n’est pas non plus la stratégie mais c’est en toute honnêteté ce que le client désire ou ce dont il a vraiment besoin. Il faut se demander quels sont ses besoins et ses aspirations pour qu’on se mette à travailler dessus. Donc, avant que mon équipe ne commence à travailler sur une solution quelconque, la première chose dont on tient en compte, c’est l’émotion du client. On lui parle pour savoir ses besoins avant de commencer à imaginer le produit.

Akshay CHOPRA, Responsable de l’innovation et du design, VISA Inde

Le commerce du futur, c’est aussi la façon dont les gens vont se mouvoir. Selon VISA, il faut déjà commencer à travailler sur l’automatisation des paiements dans les transports en commun en Afrique.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com