Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique – Marché numérique : lancement de la plateforme innovante Africa Exchange Trade

La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et Afreximbank ont lancé la plateforme innovante Africa Exchange Trade (ATEX), pour servir de marché numérique entre entreprises et gouvernement. Une action urgente est nécessaire pour renforcer la résilience du système alimentaire africain et atténuer la vulnérabilité aux perturbations de l’approvisionnement alimentaire mondial, selon la Banque africaine d’import-export.

Permettre les achats groupés des produits de base pour garantir leur accès aux pays de manière transparente. C’est l’intérêt de la plateforme innovante Africa Exchange Trade (ATEX), lancée le 16 novembre 2022 par la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) et la Banque africaine d’import-export. Une voie vers une Afrique plus verte, selon la Secrétaire exécutive adjointe de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique Hanan Morsy. Face aux défis climatiques, la pénurie des engrais et la crise alimentaire, les pays africains devraient accroître leur collaboration pour stimuler le commerce des matières premières.

“L’ATEX offrira certainement un accès aux produits essentiels à des prix abordables aux pays africains qui semblent être les plus durement touchés par la crise mondiale des prix alimentaires avec de graves implications sur la stabilité économique et politique.”

Hanan MORSY, Économiste en chef de l’UNECAÉgypte

La flambée des prix des engrais et la pénurie affecteraient les plantations en 2023 en Afrique. Conséquence, 40% des pays d’Afrique subsaharienne connaissent un taux d’inflation à deux chiffres, atteignant le seuil de 20% dans certaines régions, selon le Fonds monétaire international. Des mesures urgentes s’imposent, indique Afreximbank, pour renforcer la résilience du système alimentaire africain et atténuer la vulnérabilité aux perturbations de l’approvisionnement alimentaire mondial. 

“Nous sommes confrontés à une crise alimentaire. 23% de pression inflationniste depuis le début de la crise géopolitique en Ukraine en février. La ZLECAF doit apporter une réponse. Il faut une réponse crédible à la manière dont l’Afrique fera face à cette insécurité alimentaire.”

Wamkele MENE, Secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaineAfrique du Sud

Actuellement, 134 fournisseurs ont été intégrés à l’ATEX soient 104 entreprises africaines et 249 acheteurs africains. Les produits disponibles sur ATEX sont les engrais, les produits agricoles bruts, les produits alimentaires transformés et autres produits industriels tels que les matériaux de construction, les produits chimiques et pétroliers. La plateforme a été réalisée par la CEA et Afreximbank en collaboration avec l’Union africaine et le secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine pour servir de marché numérique entre entreprises et gouvernement.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com