Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : P. Moukoko Mbonjo aux commandes des réformes institutionnelles de l’UA

Pierre Moukoko Mbonjo est l’ancien ministre des relations extérieures du Cameroun. Il a été nommé au poste de Chef de l’Unité de mise en œuvre des réformes institutionnelles de l’Union africaine en 2017. Sa mission est de conduire les réformes de l’organisation panafricaine, projet qui a connu d’importantes avancées au cours de ces cinq dernières années.

Au sein de l’Union Africaine, Pierre Moukoko Mbonjo a pour mission de réduire la dépendance financière de l’organisation panafricaine. Nommé au poste de chef de l’unité de mise en œuvre des réformes institutionnelles de l’Union africaine en 2017, il s’est attaqué à la question essentielle du financement de l’organisation panafricaine, avec des résultats notables.

“Sur le terrain du financement de l’Union Africaine, des progrès notables ont été faits. La dépendance a baissé. De 96%, on tourne autour de 60%.”

Pierre MOUKOKO MBONJO, Chef de l’unité de mise en œuvre des réformes institutionnelles-Union Africaine

Diplomate, titulaire d’une thèse de doctorat en sciences politiques de l’université de Paris Panthéon I Sorbonne, puis d’un DEA en sciences économiques, option économie du développement, il marque par sa technicité et son respect des procédures institutionnelles.

Sonore 2

« A chaque fois que le projet est présenté au Comité des Représentants Permanents, là où siègent les ambassadeurs des 55 États membres auprès de l’Union Africaine, il y a tout un processus qui se met en marche. Le projet est présenté à ce Comité. Ce Comité l’envoie à ses sous-comités compétents; le sous-comité des réformes structurelles, le sous-comité chargé des questions budgétaires,…cela prend du temps. La délibération prend du temps. Ensuite il faut aller au niveau du Comité lui-même en séance plénière. Après le comité transmet cela au Conseil exécutif. Le Comité prépare les décisions du Conseil exécutif. Et le Conseil exécutif prépare les décisions de la Conférence des chefs d’Etats et de gouvernements”

Pierre MOUKOKO MBONJO, Chef de l’Unité de Mise en Oeuvre des Réformes Institutionnelles-Union Africaine

Au bout de cinq années passées à la tête de l’unité de mise en œuvre des réformes institutionnelles de l’Union africaine, Pierre Moukoko Mbonjo ne perd pas de vue ses objectifs. Il tient à conduire à leur aboutissement, les réformes prévues par l’Union Africaine.

Sonore 3

“J’ai parlé de l’agriculture, du développement rural, des questions d’environnement, des questions d’infrastructures, les questions d’énergie, les questions de sciences et technologies, … Mais là également, les équipes sont à pied-d’œuvre au niveau de la Commission, au niveau des Communautés Économiques Régionales, au niveau des Etats membres, nous faisons des réunions régulières parce que c’est une forme de négociation. Qu’est-ce que tel niveau concède à tel autre? Comment est-ce qu’on arrive à une architecture cohérente et rationalisée. Voilà où nous sommes rendus en ce qui concerne la division du travail. Tout cela va être finalisé dans les prochains mois.”

Pierre MOUKOKO MBONJO, Chef de l’Unité de Mise en OEuvre des Réformes Institutionnelles-Union Africaine

Ancien ministre des Relations extérieures du Cameroun de 2011 à 2014, Pierre Moukoko Mbonjo a reçu la confiance de l’Union Africaine qui lui a confié la mission de piloter l’organisation de la division du travail entre l’Union africaine et les organisations et mécanismes sous-régionaux, ainsi que la restructuration de ses organes clés.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com