Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : vers la création d’un centre de prévention du terrorisme

La communauté des Etats Sahélo-sahariens (CEN-SAD) veut faire peau neuve pour s’adapter aux nouveaux défis de lutte contre le terrorisme et la prévention des conflits. Les experts des Etats membres de la CEN-SAD se sont réunis lundi 23 mai 2022 à N’Djamena au Tchad pour élaborer et approuver des nouveaux textes juridiques qui serviront à redynamiser les structures de l’organisation sous régionale. Cette étape cruciale permettra à la CEN-SAD de relancer effectivement ses activités après une période d’inaction à cause de sa relocalisation à N’Djamena suite à l’instabilité politique qui a secoué la Libye.

La communauté des États Sahélo-sahariens (CEN-SAD) veut redynamiser et adapter ses organes aux défis actuels de ses États membres. À travers la réunion de ses experts qui se tient du 23 au 24 mai 2022 à N’Djamena, l’organisation sous régionale compte élaborer et adopter des textes relatifs à la création d’un centre de lutte contre le terrorisme. Elle compte également réviser le règlement intérieur de son conseil permanent de paix et de sécurité.   

“Je voudrais préciser que la CEN-SAD se trouve dans une phase de relance. Nous souhaitons que les textes que nous adoptons soient des instruments véritablement applicables et qui nous aident à dynamiser nos organes et les adapter aux nouveaux défis de notre organisation.”

BRIGI RAFINI, Secrétaire Exécutif de la CEN-SAD

Depuis la relocalisation de son siège à N’Djamena au Tchad en raison de la situation politique et sécuritaire en Libye, la CEN-SAD est confrontée au défi existentiel de ses organes opérationnels. Cette première réunion des experts de l’année 2022 devrait permettre à l’institution d’affiner ses textes juridiques et d’amorcer sa profonde réforme au profit de ses États membres.

“La CEN-SAD a traversé des moments difficiles après la crise en Libye qui abrite son siège. Maintenant que le Tchad a accepté sa relocalisation à N’Djamena et a mis des moyens à sa disposition pour son fonctionnement, nous devons redynamiser notre organisation commune au profit de ses 29 Etats membres. Cette réunion des experts marque un nouveau départ pour la CEN-SAD et nous avons de grands espoirs.” 

ABDOULAYE SABRE GOUDAR, Cadre de la CEN-SAD

Pour rappel, la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) est une organisation internationale regroupant 29 États africains. Créée en février 1998 à Tripoli, elle a pour mission la mise en place d’une union économique globale basée sur une stratégie de solidarité politique des États membres.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com