Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Angola : l’État annonce la baisse du taux de chômage à 30,2 % au deuxième trimestre 2022

Au deuxième trimestre 2022, le taux de chômage s’élevait à 30,2% en Angola. Dans le pays, 2,3 millions de personnes ont un emploi formel, tandis que huit travailleurs sur dix vivent de petits boulots. En septembre 2020, des manifestations ont été organisées dans la capitale Luanda contre l’incidence du chômage chez les jeunes.

Au second trimestre 2022, le taux de chômage s’est établi à 30,2% en Angola. L’Institut national des statistiques angolais a révélé que cet indicateur est en baisse par rapport à la même période en 2021, soit une réduction de 46 682 du nombre de personnes au chômage dans le pays. Malgré cette amélioration, les jeunes angolais se disent insatisfaits des résultats de  la promesse électorale du président Joao Lourenço de créer 5000 emplois chaque année depuis 2017. 

“Etant un ancien boursier de l’Etat, j’espérais un emploi après mes études ou tout au moins un soutien financier du gouvernement pour me lancer dans la vie active. Cela n’est plus du tout une réalité. On n’espère rien de nouveau ici. Mes camarades et moi avons obtenu nos diplômes il y a cinq ans mais nous sommes toujours au chômage”

Neves GUIMENE, Jeune diplômé au chômageAngola

De 2017 à 2022, le taux de chômage en Angola a augmenté de plus de 6%. Selon le gouvernement angolais, la survenue de la pandémie de covid-19 et la fluctuation constante des cours mondiaux du pétrole pour justifier l’échec de ses politiques de création d’emplois. En septembre 2020, des manifestations ont été organisées dans la capitale Luanda contre l’incidence du chômage en milieu jeune. Par ailleurs, des observateurs regrettent que les entreprises ne remplissent pas leurs engagements sociaux dans le pays.

« Il y a des jeunes qui parlent beaucoup de mauvaise gouvernance en raison de l’incapacité à générer de l’emploi, mais surtout pour pouvoir garantir les équilibres régionaux. Les entreprises ne remplissent pas leur vocation sociale, qui est de soutenir des groupes sportifs, des actions culturelles, afin de faire de ces dimensions artistiques aussi des sources de revenus pour les personnes ou les professionnels de ce secteur »

Fernando SACUAELA GOMES, Membre de la société civileAngola

En Angola, le chômage touche principalement les jeunes de 15 à 24 ans. Dans le pays, 2,3 millions de personnes ont un emploi formel, tandis que huit travailleurs sur dix vivent de petits boulots. Le secteur agropastoral est celui qui emploie le plus, avec une main-d’œuvre estimée à 53,2% de la population active.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com