Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Bénin : fabrication d’objets utilitaires pour lutter contre la prolifération des plastiques

Au Bénin, l’usage des sachets plastiques non-biodégradables résiste à la législation. Face à cette situation, des femmes de divers groupements et associations situés au sud du pays ont opté pour le recyclage de ces sachets plastiques qui jonchent rues, marchés et dépotoirs. Ceci à travers leurs transformations en produit commercial.

Dans les communes du Sud Bénin, plusieurs associations de femmes s’investissent dans le recyclage des sachets plastique non-biodégradable et leur transformation en produits commerciaux. Sous la houlette de l’ong Educoplastic et Greening Africa Together, des femmes effectuent des journées de salubrité et de recyclage des sachets plastiques sur les artères, sillonnent les marchés des arrondissements en vue de la transformation des sachets plastiques en gadgets. Du 2 au 4 décembre 2022, ces femmes, venues des départements du littoral et de l’Atlantique ont exposé leurs œuvres dans le cadre de la foire expo educoplastic 2022.

« Nous avons fait une longue marche pour juste collecter les sachets qui sont au niveau des artères dans les marchés publics pour les recycler. C’était également l’occasion de passer une information à ces personnes-là qui sont dans les marchés, pour les sensibiliser sur les bienfaits des avantages économiques qu’on peut obtenir à travers le recyclage des sachets plastiques. ”Credo Fonteclounon, coordonnateur du projet éducoplastic

Credo Fonteclounon, coordonnateur du projet éducoplastic

Organisées en divers ateliers, elles ont réalisé des sacs à main, des trousseaux, des porte-clés, des chapeaux, des paillassons et autres à l’aide de la technique de tricotage des sachets plastiques. Aussi ambitionnent-elles d’apprendre d’autres techniques notamment le tissage de sachets plastiques avec le coton afin de fabriquer des sacs d’étudiants, écoliers, des chaussures et de nombreux autres produits.

« Les sachets plastiques polluent davantage notre environnement. Nous exhortons nos compatriotes à ne plus jeter les sachets plastiques après utilisation, car on peut les réexporter pour en faire des sacs, des bracelets, des boucles d’oreilles et autres. ”

Pauline Atchahoué, présidente du groupement des Femmes Gamessou

Malgré les initiatives de sensibilisation et menace de répression, l’usage des sachets plastiques non-biodégradables résiste à la législation portant interdiction de fabrication, importation, vente et utilisation des sachets non-biodégradables en vigueur depuis 2017 au Bénin. Comme alternatives, certains commerçants, promoteurs d’entreprises et certaines pharmacies œuvrent pour la promotion des emballages biodégradables faits en papier kraft.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com