Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Benin : huit partis politiques enregistrés à la Céna pour les législatives

Dernier jour du dépôt des candidatures pour les législatives du dimanche 08 janvier 2023 au Bénin. La Commission électorale nationale autonome CENA, à fermer son portail à minuit,  mardi 02 novembre 2022. Le suspens reste entier sur les partis devant prendre part à ce scrutin.

Au Bénin, 8 partis politiques se sont présentés à la Commission électorale nationale autonome CENA, à Cotonou, pour le dépôt des dossiers de candidatures aux législatives du 8 janvier 2023. Lancée le 28 octobre 2022, l’enrôlement des candidatures des partis politiques s’est achevé, mercredi 02 novembre 2022 à minuit. Au 6ème et dernier jours de réception des dossiers de candidatures, c’est la Force cauris pour un Bénin Émergent FCBE du chef de file de l’opposition Paul Hounkpè qui a ouvert le bal de l’enregistrement à la CENA. Au total sept partis politiques ont obtenu le récépissé provisoire avec des observations  après dépôt de leurs dossiers. Le parti non aligné dénommé “Nouvelle force nationale”, reste en attente de  réception de son récépissé provisoire pour dossiers incomplets.

“C’est des détails mais il manque quelques quitus fiscaux, il manque quelques CIP parce que, vous savez les dossiers ont été donnés mais il se fait que quelques CIP ont été périmés, nous avons lancé l’administration de l’Anip et ces CIP là ne nous sont pas encore parvenus parce qu’il faut un délai pour qu’il les traite. Ces papiers manquants dans notre dossier ou bien sont dans le dossier mais irréguliers selon nous. On va les compléter dans le délai prescrit par la loi.” 

ORDEN ALLADATIN, Membre de la délégation du parti UPR, Bénin

L’enjeu de cette élection en 2023 est l’avènement d’une classe politique plurielle au Parlement béninois, contrairement à 2019, où c’était uniquement deux partis de la mouvance au pouvoir. Pour cette échéance, les partis d’opposition, dont le Mouvement populaire de libération MPL, plaident pour la transparence dans l’organisation de ces législatives de 2023. 

“Ce que nous demandons aux organisateurs de cette élection, la CENA et les autres institutions, c’est leur impartialité. C’est de faire en sorte que le passé douloureux que nous avons en ce qui concerne l’organisation des élections au Bénin ne puisse pas revivre dans nos esprits. »

EXPÉRIENCE TEBE, Président du parti MPL, Bénin

A noter que le suspens reste entier sur les partis politiques qui prendront effectivement part à ce scrutin très attendu au Bénin, après l’absence de principaux partis d’opposition proche de l’ex Chef d’État Boni Yayi depuis 2019 aux élections, pour diverses raisons. Notamment la non obtention du certificat de conformité en 2019 du parti FCBE, et de quitus fiscaux, ainsi que le parrainage à la présidentielle de 2021 par l’aile FCBE devenue Les Démocrates. Les partis politiques ayant obtenu leur récépissé provisoire disposent de 72 heures après le dépôt des candidatures pour compléter les éventuelles pièces manquantes et recevoir leur récépissé définitif.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com