Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Bénin : semaine décisive avant les législatives du 8 janvier 2023

Dimanche prochain, 8 janvier 2023, les Béninois renouvelleront l’Assemblée nationale. Contrairement à 2019, ils auront le choix car l’opposition fait partie des sept partis autorisés par la commission électorale autonome (Cena). La campagne se termine à minuit ce vendredi 6 janvier. La semaine sera donc décisive pour la campagne présidentielle et l’opposition.Ces premières élections inclusives au Bénin depuis 2016 vont voir entrer au Parlement 109 députés, dont au moins 24 femmes pendant trois ans.

C’est la dernière semaine de campagne pour les élections générales du 8 janvier 2023 au Bénin. En plus d’être inclusives, ces élections verront également l’entrée d’au moins 24 femmes parlementaires soit près d’un quart des 109 députés qui siègeront à l’Assemblée nationale. Toutefois, ces derniers n’exercent que des pouvoirs provisoires. En effet, les prochains députés, qui entreront en fonction à partir de février 2023, auront un mandat de trois ans au lieu des quatre ans habituels.

“En effet la dernière semaine de campagne pour le compte des législatives du dimanche 8 janvier 2023 au Bénin est la semaine de tous les enjeux en terme de développement de stratégies de conquête d’électorat mais aussi en terme de velléité politique. il s’agit entre autre à travers ces velléités  de l’entrée en liste de certains jokers des partis en  lice notamment avec les descentes de terrain de l’ex président Boni Yahi actuel président d’honneur de partis d’opposition Les Démocrates mais également de Maitre Adrien Mbedji  membre fondateur de l’actuel parti UP le Renouveau”

ANGE BANOUWIN, Journaliste

Pour ces élections législatives de 2023, s’il faut espérer moins d’irrégularités et de perturbations contrairement à 2019, l’un des défis sera le taux de participation.

“Il faut noter que le rappel des  troupes ainsi que la campagne battue par certains de ces candidats et qui finalement ne seront pas à la ligne de départ, augure de ce que leur électorat et pourquoi pas même au-delà leurs militants et sympathisants vont se joindre à la cause de leur partis. Et contrairement à ce qui s’était observé avec la non participation d’emblée de ces partis d’opposition que l’engouement sera monstre le dimanche 8 janvier 2023.” 

ANGE BANOUWIN, Journaliste

Dans la soirée du dimanche 8 janvier, on aura une idée sur l’engouement des Béninois à accomplir l’un de leurs devoirs citoyens : le vote. Les dernières législatives de 2019, marquées par des violences, avaient enregistré l’absence de l’opposition. A partir de 2026, les électeurs béninois désigneront le même jour, en janvier, leurs maires et leurs députés. En avril, ils éliront leur président. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com