Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun : Main tendue de Samuel Eto’o Fils en direction de ses concurrents

Samuel Eto’o Fils, élu président de la Fédération camerounaise de football le 11 décembre 2021, place son mandat sous le signe de la renaissance du football de son pays. Un objectif qu’il espère atteindre avec la contribution de ses adversaires, qui eux aussi visaient le siège de président, lors de l’Assemblée générale élective de l’instance sportive.

Samuel Eto’o fils a été élu président de la Fédération du Cameroun le 11 décembre 2021. Un plébiscite pour son programme de modernisation et de développement du football, selon le nouveau patron du football camerounais.  Un chantier qu’il entend mener dans une FECAFOOT unie et libre de ses divisions passées. Dans cette optique, Samuel Eto’o tend la main aux candidats malheureux à l’élection, notamment son prédécesseur, Seydou Mbombo Njoya. Et place son mandat sous le signe d’un nouveau départ.

Pour Samuel Eto’o Fils, premier footballeur à diriger la FECAFOOT, les défis sont grands. Il trouve une organisation aux statuts juridiques flous qui été mise sous normalisation à plusieurs reprises, des championnats locaux peu attractifs et à l’agonie ainsi que des équipes nationales dont il souhaite réhausser la compétitivité.

Le nouveau président de la FECAFOOT commence son mandat avec deux tournois majeurs dans son agenda, la Coupe d’Afrique des nations 2022 organisé par le Cameroun, ainsi que la Coupe du monde 2022 au Qatar. Dans sa mission, il pourrait compter sur d’anciens Lions indomptables comme Roger Milla et Rigobert Song Bahanack qui lui ont manifesté leur soutien.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com