Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun : suspension des exportations des céréales et des huiles végétales

Le Cameroun a suspendu l’exportation des céréales et des huiles végétales produites localement. Une décision qui vise à freiner la flambée des prix sur le marché local, et garantir l’approvisionnement des populations, d’après une note du ministère du Commerce.

Au Cameroun, les exportations des céréales et des huiles végétales produites localement ont été temporairement suspendues. La décision est contenue dans une note signée le 27 décembre 2021 par la direction des Douanes. Une mesure qui intervient en réponse à une lettre adressée le 3 décembre au gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakary, par le ministère camerounais du Commerce.

La lettre écrite par le ministère camerounais du Commerce recommandait d’interdire l’exportation des céréales, y compris le riz, maïs, mil, sorgho vers les pays frontaliers, afin de contrôler la flambée des prix sur le marché local, et garantir l’approvisionnement des populations. D’après une récente étude du Bureau de mise à niveau des entreprises, l’approvisionnement des céréales dans certaines régions du Cameroun est fortement perturbé par les exportations en direction des pays voisins tels que le Nigéria et le Tchad.

La récente étude indique que chaque année, environ 70% de la production de riz au Cameroun est exportée vers le Nigéria. 80% des espaces aménagés pour cette culture se trouvent dans le Nord et l’Extrême-Nord du pays. Pour ce qui est des huiles végétales, les consommateurs notent une inflation sur le marché, un litre d’huile raffinée passant de 1150 à 1600 FCFA, soit une hausse de 450 FCFA. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com