Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Côte d’Ivoire : qui est Tiémoko Meyliet Koné, le nouveau vice-président ?

C’est un économiste doté d’une riche carrière dans de nombreuses organisations monétaires internationales qui occupe désormais le poste de vice-président de la République de Côte d’Ivoire.  Tiémoko Meyliet Koné  est, en effet, doté de plusieurs atouts, au regard des fonctions importantes qu’il a occupées au sein de l’administration publique en Côte d’Ivoire, un profil très proche de celui du Président Alassane Ouattara selon certains analystes qui voient en lui, un potentiel successeur à l’actuel président. Portrait du nouveau vice-président dans cet élément.

Homme de consensus et de probité, compétent et rigoureux, c’est ainsi qu’il est décrit par le Président ivoirien Alassane Ouattara. Le nouveau vice-président de la Côte d’Ivoire, Tiémoko Meyliet Koné, né en 1949 en Côte d’Ivoire, est un économiste de formation avec une longue carrière à la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). En 2011, il assure l’intérim du poste de gouverneur de la Bceao avant d’être confirmé en 2014. Poste qu’il occupait jusqu’à sa nomination le 19 avril 2022.

“Gouverner la banque centrale pendant dix ans permet à Tiémoko koné d’avoir un portefeuille extrêmement puissant et dense. Il a travaillé avec les institutions internationales et c’est un bel atout pour le gouvernement ivoirien. ”

Khadim Bamba DIAGNE, Directeur du Centre d’Étude et d’Analyse (CEANSE)

En 2007, il intègre l’Administration publique ivoirienne. Il sera successivement directeur de cabinet du Premier ministre, Guillaume Soro avec rang de ministre de 2007 à 2010, puis ministre de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat. En décembre 2010, il sera nommé conseiller spécial du Président de la République, chargé des Affaires économiques et monétaires.

“Le Problème de la Côte d’Ivoire n’est pas économique, c’est politique, Le Président veut également régler le problème de la succession et le vice-président peut continuer le travail d’Alassane Ouattara parce que c’est le même profil. ” 

Khadim Bamba DIAGNE, Directeur du Centre d’Étude et d’Analyse (CEANSE)

La nomination de Tiémoko Meyliet Koné vient ainsi consolider l’architecture institutionnelle de la Côte d’Ivoire qui en cette année doit relever plusieurs défis clairement définis par le président Alassane Ouattara, à savoir, l’accélération de l’industrialisatisation, l’emploi des jeunes, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com