Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Djibouti : 7 victimes suite à une attaque terroriste au camp militaire de Garabtissan

A Djibouti, le camp militaire situé à Garabtissan, base du régiment de Tadjourah, a été assailli dans la nuit du 6 au 7 octobre 2022. Selon le ministère de la Défense de Djibouti, cette attaque violente a été revendiquée par le groupe armé rebelle Front pour la restauration de l’unité et de la démocratie (FRUD). Depuis 2015, c`est la première attaque violente attribuée au FRUD à Djibouti. Le président Ismail Omar Guelleh a condamné cette attaque, décrivant le FRUD armé de groupe terroriste.

Le ministère de la Défense de Djibouti, dans un communiqué du 7 octobre 2022, a signalé une attaque violente du groupe armé rebelle  Front pour la restauration de l’unité et de la démocratie (FRUD). Le camp militaire situé à Garabtissan, base du régiment de Tadjourah, a été assailli dans la nuit du 6 au 7 octobre 2022. Le bilan officiel des autorités djiboutiennes fait état de 7 morts, 4 blessés et 6 disparus dans les rangs des forces de défense nationales. Le président Ismail Omar Guelleh a condamné cette attaque, décrivant le FRUD de groupe terroriste.

“Malgré que nos militaires se soient défendus vaillamment, cette attaque aura causé la mort de sept de nos soldats, quatre blessés ainsi que six portés disparus. Les renforts sont sortis aussitôt afin de soutenir cette unité avancée. A l’heure qu’il est, la poursuite est en cours. Tous les moyens humains et matériels sont engagés pour neutraliser ces terroristes et retrouver nos six portés disparus.”

Ministère de la Défense, CommuniquéDjibouti

Le FRUD, qui a revendiqué l’attaque, a répondu à la sortie gouvernementale par un communiqué parallèle, le 7 octobre 2022. La formation rebelle évoque une suite  à une opération militaire de l’armée visant ses positions situées à une quinzaine de kilomètres du camp de Garabtissan. Depuis 2015, c’est la première attaque violente attribuée au FRUD à Djibouti.

“C’est une façon pour ce mouvement de rappeler à ceux qui sont au pouvoir que les intérêts du peuple afar sont à défendre”

Kerwin MAYIZO, Analyste politiqueRD Congo

Le Front pour la restauration de l’unité et la démocratie est un mouvement politique djiboutien créé en août 1991. Le gouvernement de Djibouti et le FRUD ont signé un cessez-le-feu en 2001, après 10 ans d’hostilité. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com