Egypte : 100 millions de dollars investis dans des obligations vertes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La Commercial International Bank, par le biais de la société financière internationale, a investi 100 millions de dollars dans des obligations vertes au profit de l’Égypte. Ces fonds permettront de financer des projets qui concourent à la préservation de l’environnement.

Les projets environnementaux égyptiens bénéficieront d’une subvention de 100 millions USD. Ce fonds débloqué par la commercial international bank s’inscrit dans le cadre d’une obligation verte qui servira à financer des projets de préservation de l’environnement. Ce, à travers la lutte contre le changement climatique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le pays.

Selon l’agence de notation sociale et environnementale internationale Vigeo Eiris, l’Égypte dispose d’un portefeuille total de projets verts éligibles de 1,9 milliard USD, dont environ 16% d’énergie renouvelable, 19% de transport propre, 26% de gestion durable de l’eau et des eaux usées et 39% de la prévention et du contrôle de la pollution. Ainsi, ces obligations peuvent lui permettre d’intégrer aisément le développement durable dans ses plans économique et budgétaire.

Rappelons que cette initiative survient après l’émission en 2020 par l’Egypte des premières obligations vertes souveraines de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord. Ce pays d’Afrique du Nord qui compte plus de 100 millions d’habitants désormais s’engagera à travers ce mécanisme, à renforcer ses investissements dans des projets verts plus respectueux de l’environnement.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback