Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Ethiopie : accord de cessez-le-feu signé entre le gouvernement et le Front populaire de libération du Tigré

Un accord sur une cessation permanente des hostilités entre l’Éthiopie et le Tigré a été obtenu par l’Union Africaine. Réunis depuis le 25 octobre 2022 en Afrique du Sud, les deux parties ont convenu le 2 novembre 2022 de signer un accord qui  met  fin à leur conflit de deux ans. Dans cet  accord, les deux entités s’engagent à mettre en place un plan de désarmement systématique, la protection des civils, un accès sans entrave aux fournitures humanitaires.

Après deux années de guerre civile, le gouvernement éthiopien et le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) ont signé le 2 novembre 2022 un accord de cessation permanente des hostilités. Soutenu par l’Union Africaine, les deux parties en conflit se sont mis d’accord sur un plan de désarmement, un accès sans entrave aux fournitures humanitaires, le rétablissement de l’ordre public et la restauration des services.

« Nous voyons également dans l’exercice de la signature de l’accord de paix aujourd’hui, la mise en œuvre de l’agenda 2063 de l’Union Africaine qui demande de faire taire les armes en Afrique. Les deux parties dans le conflit éthiopien ont accepté de s’associer pour mettre fin aux hostilités à travers le désarmement coordonné, protections des civils en particulier les femmes, les enfants et autres groupes vulnérables« 

Olusegun Obasanjo, Ancien président, Nigéria

Entamé le 4 novembre 2020, la guerre en Ethiopie, entre le gouvernement fédéral et le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) a fait de milliers de victimes civiles et militaires, plus de 2 millions de déplacés internes selon les données des Nations Unies. Avec cet accord, les belligérants matérialisent leur volonté conjointe de mettre fin à l’une des récentes guerres civiles les plus sanglantes d’Afrique.

« Cet accord se focalise également sur l’assurance de la sécurité pour tous, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’Ethiopie. La supervision et la vérification de l’implémentation de cet accord seront effectués par un groupe de haut niveau de l’Union Africaine« .

Olusegun Obasanjo, Ancien président, Nigéria

Les pourparlers de paix dirigés par l’Union Africaine, qui ont commencé le 25 octobre à Pretoria en Afrique du Sud, ont pris fin le 02 novembre avec cet accord de non agression. C’est donc une nouvelle ère qui s’ouvre dans ce pays de la corne de l’Afrique ou 90% des habitants du Tigré ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com