Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Gabon : face à la pénurie de carburant, la consommation est limitée à 10 000 FCFA par client dans les stations-service

Le déraillement d’un train minier au Gabon cause des perturbations dans l’approvisionnement en carburant dans certaines localités du pays. Pour prévenir une éventuelle pénurie de carburant, les autorités ont décidé du rationnement du carburant. Les stations à essence ne serviront pas pour plus de 10 000 FCFA par demandeur. 

Pas plus de 10.000 FCFA de carburant à la pompe, ainsi a été décidé du rationnement dans les stations-service dans les provinces du Haut-Ogooué et de l’Ogooué-Lolo par la direction générale des Hydrocarbures du Gabon. Une décision prise pour pallier une éventuelle pénurie de carburant dans les localités affectées par le sous-approvisionnement en carburant. Dans les stations à essence de France ville ou de Moanda par exemple, les files d’attente pour se procurer du carburant sont de plus en plus longues.

Dans les provinces desservies notamment Haut-Ogooué et de l’Ogooué-Lolo se retrouvent enclavées. Ce qui cause la pénurie de certains produits comme l’essence. Les produits de première nécessité ont quasiment doublé parlant de prix; On se retrouve avec des problèmes de transport urbain, inter urbain, bref une inflation généralisé sans précédent surtout à Franceville, moanda et koulamoutou.

Kurt Maheba Analyste Po Gabon, Analyste économique

Le 24 décembre 2022, un éboulement a causé le déraillement d’un train minier entre les gares de Offoué et de Booué. Une situation à l’origine des perturbations de l’approvisionnement en carburant dans les localités de Haut-Ogooué et de Ogooué-Lolo, deux provinces quasiment dépendantes du transport ferroviaire. Le premier ministre du Gabon a instruit d’engager des mesures nécessaires pour prévenir la résurgence de pareilles situations.

Le ministère en charge des travaux publics a été instruit par madame le premier ministre de prendre toutes les dispositions utiles afin d’engager les travaux curatifs sur les tronçons routiers donnant accès aux localités présentant des risques d’enclavement du fait de la rupture du trafic ferroviaire et ce, en vue de permettre la continuité de la circulation des voyageurs et des marchandises. 

Brice constant Paillat, Ministre des transports

Au-delà des perturbations en approvisionnement d’hydrocarbure, l’exportation de manganèse se trouve également affectée par le déraillement. Le plan d’urgence mis en place par le gouvernement, qui passe par la réhabilitation de certains tronçons routiers pour rallier les zones impactées, devrait prendre un mois au moins avant sa matérialisation.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com