Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Gabon : les autorités annoncent une réfection de toutes les prisons du pays

Au Gabon, les autorités annoncent une «réfection de toutes les prisons» du pays. Cette annonce se fait plus d’une semaine après l’éclatement d’une grève des femmes détenues dans la prison centrale de libreville. Selon la ministre de la défense du Gabon, cette réfection permettra de garder les détenues du pays dans des conditions conformes aux droits de l’homme.

La ministre de la justice du Gabon, Erlyne Antonella Ndembet annonce la réfection de toutes les prisons du pays. Cette décision a été prise lors d’une réunion d’urgence avec le commandement de toutes les prisons du Gabon. Cette rencontre est par ailleurs convoquée après de nombreuses manifestations des femmes détenues de la prison centrale de libreville qui se plaignent des mauvaises conditions dans lesquelles elles sont détenues.

Les détenues femmes de la prison centrale de Libreville ont observé le 25 novembre 2021 un mouvement d’humeur pour dénoncer la maltraitance dont elles sont victimes du fait de leur statut. Selon les prisonnières, les deux quartiers de femmes de la ville de libreville comptent plus de 100 détenues et parmi elles, certaines souffres de VIH et de Tuberculose. Également, les détenues indiquent qu’elles sont malnutris et subissent des attouchements sexuels.

Dans le but de répondre à ces préoccupations la ministre de la justice a indiqué que les femmes de cette prison quitteront leurs quartier dans un mois pour intégrer un nouveau quartier dans lequel il y aura toutes les commodités pour que les droits de l’homme puissent être respectés. La ministre annonce par ailleurs  une amélioration de toutes les conditions de détention dans le pays.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com