Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Implication des blocs économiques régionaux dans l’intégration africaine

Le 7 juillet a été désigné Journée de l’intégration africaine pour commémorer l’opérationnalisation de l’accord de la ZLECAf et populariser l’intégration économique à travers le continent, une démarche dans laquelle les Communautés économiques régionales ont un rôle primordial à jouer. Cependant, des défis sécuritaires et réglementaires empêchent encore les blocs économiques régionaux africains d’atteindre leur plein potentiel dans le sens de la levée des barrières tarifaires et douanières entre les pays.

Les Communautés économiques régionales évoluent diversement dans le sens de l’intégration régionale et la mise en œuvre de l’accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF). Les spécificités réglementaires propres à chacun des 8 blocs économiques régionaux du continent justifient cet état de fait, selon la Commission pour le développement économique, le commerce, le tourisme, l’industrie et les minéraux. Des experts déclarent que la connectivité économique intra-africaine se heurte encore à des défis tels que l’insécurité transfrontalière, l’instabilité politique dans certains Etats et les violences perpétrées par les groupes armés et terroristes.

“Les Communautés économiques régionales sont à différents niveaux d’implémentation de l’accord de la ZLECAF. Certaines disposent déjà de zones de libre échange, certaines ont déjà atteint le stade de la levée de barrières douanières ou encore de l’union militaire. La Communauté d’Afrique de l’Est a entamé le processus de création d’une confédération.  Toutes ont mis en place des structures de défense face aux défis liés à la paix et à la sécurité”

Albert MUCHANGA, Commissaire pour le développement économique et le commerce de l’UA

Les Communautés économiques régionales servent de piliers à la création de la Zlecaf. Leur importance dans ce projet entre en ligne de compte des objectifs majeurs de l’agenda 2063 de l’Union Africaine dans lequel l’intégration régionale figure parmi une quinzaine d’autres projets phares pour l’émergence du continent.

“L’intégration est l’un de nos projets phares dans le cadre de l’Agenda 2063. Nous projets phares comprennent la libre circulation, l’initiative pour faire taire les armes, les infrastructures, le marché unique du transport aérien. Nous en dénombrons plus de quatorze. S’engager dans l’implémentation de ces projets phares, va ouvrir la voie à notre intégration”

Alex TORDETA RATEBAYE, Directeur de cabinet adjoint du président de la Commission de l’UA

L’Union africaine invite les Communautés économiques régionales à améliorer les chaînes de valeur industrielles de leurs pays membres afin de renforcer l’intégration économique africaine. L’organisation panafricaine a défini l’agriculture, l’industrie et la transformation agricole comme les secteurs à forte valeur ajoutée dans lesquels les investissements doivent être dirigés.

“Nous devons augmenter les investissements dans les activités productives telles que l’agriculture, la fabrication et l’agro-industrie. Ils sont actuellement très faibles et, par conséquent, le commerce intra-africain est limité. Pour garantir l’approfondissement du processus d’intégration par le commerce, nous devons investir massivement dans la transformation productive. Ainsi, nous devons développer des chaînes de valeur régionales et continentales à travers l’Afrique. Notre département entreprend des travaux dans ce sens et promeut également la recherche et le développement aux niveaux des secteurs public et privé à travers le continent.”

Albert MUCHANGA, Commissaire pour le développement économique et le commerce de l’UA

La ville de Lusaka en Zambie, a accueilli la quatrième réunion de coordination semestrielle de l’Union africaine du 16 au 18 juillet 2022 consacrée à l’évaluation du processus d’intégration du continent. Le président zambien Hakainde Hichilema dans le pays duquel se tient l’événement est le champion de l’intégration en Afrique. A noter que le 7 juillet a été désignée Journée de l’intégration africaine pour commémorer l’opérationnalisation de l’accord de la ZLECAf et populariser l’intégration économique à travers le continent comme un levier de développement durable inclusif.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com