Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Kenya : réduction annoncée des dépenses publiques de 2,47 milliards de dollars en 2023-2024

Le Kenya est sur la voie d’un changement de paradigme dans l’élaboration du budget national 2023-2024. Le gouvernement prévoit de réduire les dépenses de 2,47 milliards de dollars au cours du prochain exercice budgétaire qui s’ouvrira d’ici juillet 2023. Le pays veut rompre avec trois années consécutives de déséquilibre du ratio dépenses/revenus.

Le Kenya est en voie de changer de paradigme dans l’élaboration du budget national 2023-2024. Le gouvernement envisage de réduire les dépenses de 2,47 milliards de dollars lors du prochain exercice budgétaire qui s’ouvre d’ici juillet 2023. Le pays souhaite rompre avec trois années consécutives de déséquilibre dans le ratio dépenses/recettes. 

Nous devrons économiser près de 300 milliards de shillings kenyans. Un montant qui provient principalement de la dette publique de l’Etat. La vision globale que nous avons c’est la croissance et l’équité.

Samson NDINDI NYORO, Economiste

Le 10 novembre 2022, l’exécutif kényan a résolu de réduire le train de vie de l’Etat, au sortir d’un Conseil des ministres, convoqué par le président William Ruto. Cette mesure devrait réduire les dépenses publiques à environ 22,7% du PIB à moyen terme, conformément à la politique d’assainissement budgétaire. Le Kenya a pour ambition d’accélérer la mobilisation des ressources à 18% du PIB à moyen terme, dans le but de les consacrer aux programmes vecteurs de croissance, en priorité.

Notre prérogative est de mettre de l’argent dans la création de richesse, mais surtout dans des domaines qui apporteront des revenus aux gens, car le revenu agrégé du micro est ce qui sera considéré comme un revenu macro. Nous devons interdire les mines et le pétrole et passer à un budget à base zéro afin que chaque entité, chaque département rendent compte de chaque shilling dont il dispose, en particulier de leurs salaires.

Samson NDINDI NYORO, Economiste

Le Kenya veut rationaliser ses dépenses dans un contexte où le pays affiche un défaut de paiement 695,4 millions de dollars de sa dette publique en juin 2022, selon des informations officielles. Le gouvernement a reconnu que le pays connaît une crise de trésorerie. Pour faire face à ces difficultés, l’Etat est-africain, le 8 novembre 2022, un accord financier avec le Fonds Monétaire International d’un montant de 433 millions de dollars au titre de la Facilité élargie de crédit. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com