Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

La Mutuelle financière des femmes africaines au service de l’autonomisation de la gent féminine

La Mutuelle financière des femmes africaines est un regroupement est née d’une volonté de doter les femmes africaines, démunies ou exerçant dans l’informel, d’instruments financiers leur permettant de répondre à leurs besoins individuels et familiaux. A travers l’Afrique, elle est implantée dans plusieurs pays, afin d’y être plus près de leur cible. De quoi permettre une autonomie financière de milliers de femmes.

Aider la femme à faible revenu à prendre conscience de ses capacités d’organisation, de gestion et de développement pour apporter des solutions appropriées aux défis socio-économiques auxquels elle fait face. Offrir un cadre d’incubation, d’éclosion et de développement à la femme micro-entrepreneur pour son épanouissement personnel, celui de sa famille et de l’humanité. Les objectifs de la Mutuelle financière des femmes africaines sont nombreux. Les membres de la Muffa se sont retrouvés le 18 novembre à l’est de la RDC avec le soutien de l’Union africaine. Plus de 400 femmes conduites par Espérance Belau, la présidente du Conseil d’administration de la Fédération MC2-MUFFA étaient du rendez-vous.

“Nous venons dire à ces femmes, nous venons dire à ces hommes que la pauvreté est d’abord mentale. C’est soi-même qui décide de quitter cette étape. Mais quand vous décidez de quitter, venez adhérer à la Muffa, venez adhérer à la MC2. A ce moment là, vous ne serez plus seul, nous allons vous accompagner ensemble, pour que nous arrivions à vaincre cette pauvreté qui est devenue quasiment chronique dans notre pays.”

Espérance Belau, PCA de la Fédération MC2-MUFFA

L’Est de la République démocratique du Congo est en proie à des violences. Dans les combats contre les forces régulières et les rebelles dans cette partie du pays, des centaines de femmes vivent dans l’extrême pauvreté. Au cours de l’assemblée générale organisée à Goma, les femmes regroupées au sein de la Mutuelle Financière des Femmes Africaines MUFFA, ont plaidé pour une mutualisation de leurs efforts, afin de permettre à ses femmes en situation précaire d’améliorer leurs conditions de vie.

“On connaît toute la difficulté qu’il y a à l’Est. Je suis de ceux qui sont convaincues que la femme qui est le socle du foyer, cette femme du Nord Kivu à très faible revenu, si elle arrive à être accompagnée et avoir un pouvoir économique, croyez moi, nos enfants on ne va plus les utiliser pour aller faire la guerre.”

Espérance Belau, PCA de la Fédération MC2-MUFFA

Espérance Belau appelle les femmes à acquérir leur autonomie financière, pour leur épanouissement et la prise d’initiative en société.

“Il y a deux types de membres. Il y a le membre actif, et il y a le membre associé. Qui est membre actif? C’est cette femme là qui adhère avec un minimum de 22 dollars. Il y a 10 parts qui constituent la part de la femme, parce que chaque membre actif de la Muffa est actionnaire de la Muffa. C’est pourquoi elle va avoir un droit de regard dans la gestion de la Muffa. Elle va payer ce qu’on appelle fond de solidarité, ce qui constitue la réserve de la Muffa, et elle y adhère.”

Espérance Belau, PCA de la Fédération MC2-MUFFA

Opérations de caisse et de guichet avec ouverture de comptes et demande de crédit, entre autres, financement des activités génératrices de revenus, grâce aux micro-prêts et aux mécanismes d’assistance multiformes. Ce volet de l’activité de la MUFFA a permis la création et la préservation de centaines d’emplois directs parmi les femmes à faibles revenus.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com