Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

L’Afrique améliore son taux de représentation des femmes dans les parlements

Au cours de la dernière décennie, grâce aux efforts de plaidoyer, à l’initiative des dirigeants et aux lois appelant à l’inclusion des femmes, la représentation des femmes a fait des progrès substantiels dans les pays d’Afrique, où le pourcentage moyen de femmes au Parlement a considérablement progressé. Une évolution qui a permis d’améliorer l’implication des femmes dans le leadership et les prises de décision en Afrique.  

Bien que les femmes qui occupent des postes de direction se heurtent toujours à de nombreux obstacles et notamment à l’idée répandue mais souvent implicite selon laquelle la femme n’est pas l’égale de l’homme, que ce soit au foyer, au travail ou au gouvernement, on observe une progression dans plusieurs pays africains avec une augmentation du pourcentage de femmes présentes dans les parlements. 

“Dans mon pays la Côte d’Ivoire conformément à son plan de développement le président Alassane Ouattara dans son programme à donc placer la femme au centre de son programme permettant ainsi à la femme de bénéficier d’un accompagnement volontariste et pragmatique qui est la place au cœur de son action à travers la recherche de l’égalité entre les deux sexes”

Adama Bictogo, Président de l’Assemblée nationale Côte d’Ivoire

Malgré les défis à relever, les femmes sont de plus en plus nombreuses à percer le plafond de verre. Depuis de nombreuses décennies, l’Union africaine et ses États membres se sont engagés à promouvoir l’égalité entre hommes et femmes ainsi que la participation des jeunes femmes dans les processus et les institutions démocratiques, en concluant bon nombre d’accords. 

“Les promesses que mon pays a accompli en matière du genre ne sont pas un cadeau que nous les hommes avons fait aux femme . Les femmes rwandaises ont mérité cette place premièrement parce que après malheureusement la période sombre du génocide perpétré contre les tutti le pays était totalement détruit, brisé nous risquions de n’avoir plus de Nation même d’Etat nu été l’effort des femmes.”

Augustin Iyamuremye, Président du Sénat Rwanda

En effet, l’année 2019 aura été celle d’avancées historiques en matière de leadership féminin en Afrique subsaharienne. Selon l’Union interparlementaire, dans les 75 assemblées législatives que compte le continent, on recense 16 femmes à la tête de chambres de parlements. Ces pays sont la République démocratique du Congo, la Gambie, Madagascar, le Malawi, le Mozambique, le Rwanda, l’Afrique du Sud, le Togo, l’Ouganda, la Guinée équatoriale, l’Eswatini, l’Éthiopie, le Gabon, le Lesotho, le Libéria et le Zimbabwe. 

“Dans mon pays le Gabon nous œuvrons ardemment pour l’égalité des chances en général et l’égalité des sexes en particulier, à la fois sur l’angle normatif en définissant des quotas en faveur des femmes et des jeunes ainsi que sous l’angle qualitatif. En effet dans notre pays la présidence du Sénat, de la cour constitutionnelle, de la cour de cassation sont aux mains des femmes ont rompu à la tâche. De même le premier ministre chef du gouvernement, le numéro deux du gouvernement, les ministres de la défense, de l’économie du budget, du travail, de la justice ou de l’éducation nationale, le maire de la capitale gabonaise et la ville portuaire d’Owendo pour ne prendre que ses exemples sont de valeureuses dame à qui je rends un vibrant hommage ainsi qu’à la première dame Madame Sylvia Bongo Ondimba sous l’instigation de laquelle sont menées ses initiatives”

Faustin Boukoubi, Président de l’Assemblée nationale  Gabon

L’Afrique s’est distinguée par l’introduction de mesures proactives en faveur d’une accélération de la représentation des femmes au Parlement. Actuellement, la plupart des pays africains ont au minimum instauré un quota de femmes, dont 13 pays qui réservent spécifiquement des sièges aux femmes dans leur Parlement, au-delà des quotas d’inscription sur les listes imposés par la loi ou fixés par les partis politiques. Néanmoins, beaucoup de chemin reste encore à parcourir avant d’atteindre une parité des sexes dans les cabinets ministériels ainsi que dans les institutions.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com