Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Sénégal s’est incliné 3 buts à 0 face à l’Angleterre en huitièmes de finale

Face à la favorite Angleterre pour ce match de huitième de finale, le Sénégal était pourtant bien parti dès les premières minutes de la rencontre. Les three lions auraient pu concéder l’ouverture du score à plusieurs reprises, mais heureusement pour eux, la première tentative d’Ismaïla Sarr passe au-dessus du but de Jordan Pickford, dès la troisième minute. 30 minutes plus tard, le gardien anglais s’est interposé sur une frappe de Boulaye Dia. Un manque de réalisme qui aurait pu donner un autre visage à la rencontre.

On était très très loin de ce que nous sommes capables de faire. Maintenant, comme je dis, il n’ y a pas d’excuses. On a eut, c’est vrai deux ou trois garçons qui auraient pu nous apporter dans ce domaine là. Mais il y a eu vraiment cette différence. Je crois qu’on a travaillé pendant des années pour être numéro un africain, aujourd’hui, c’était le big five du Ranking Fifa et la différence s’est nettement vue. »

Aliou Cissé, sélectionneur national du Sénégal

Les poulains de Gareth Southgate, le sélectionneur de l’Angleterre ont su appliquer ce qui a manqué au Sénégal : l’adresse face au but. Sur 4 tirs cadrés, les Anglais ont inscrit 3 buts, un ratio parmi les meilleurs jusqu’à cette étape de la compétition. Jordan Henderson ouvre la marque en reprenant ce centre de Jude Bellingham à la 38e. Comme libérés, les Three Lions aggravent le score sur une contre-attaque de Harry Kane qui inscrit son premier but dans ce Mondial 2022. Au retour des vestiaires, le Sénégal presque méconnaissable voit leur sort scellé par Bukayo Saka à la 57e minute.

« C’était un match difficile contre une grande équipe d’Angleterre. On savait qu’ils étaient les favoris, c’est dommage qu’on ait donné trois buts sur trois contre-attaques parce qu’on arrivait à bien les contenir. C’est vraiment dommage ce soir. Je pense qu’on a tout donné, l’équipe a voulu donner une bonne image de notre pays. C’est dommage que ça finisse aujourd’hui, mais on peut être fière de nous parce qu’on a fait de grandes choses malgré le nombre d’absents qu’on a eu. Mais voila on va encore grandir et on va apprendre de nos erreurs, et j’espère qu’on sera là dans quatre ans. »

Kalidou Koulibaly, défenseur central

Avec l’élimination du Sénégal, l’Afrique ne compte plus qu’un seul représentant en Coupe du monde. Le Maroc de Regragui tentera de porter le continent plus loin, en écrivant davantage l’histoire au-delà d’une sortie de poule mémorable. Les Lions de la Teranga paient le prix de l’absence de plusieurs joueurs clés. En dehors de Sadio Mané hors compétition d’entame, Idrissa Gana Gueye suspendu, a laissé orphelin l’entre-jeu. Cheikhou Kouyaté pour cause de blessure, n’a pas pu apporter sa puissance à ses coéquipiers.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com