Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

L’ex-président du Niger, Mahamadou Issoufou, un leadership au service de l’intégration économique de l’Afrique

Mahamadou Issoufou, ancien président de la République du Niger est le Champion de l’UA pour la Zone de libre-échange continentale africaine ZLECAF. Son action pour la dynamisation du commerce intra africain porte ses fruits, à ce jour 44 Etats Parties ont ratifié l’Accord portant création de la ZLECAf.

Entré en vigueur le 1er janvier 2021 et signé par 54 pays, mais ratifié par 44, le projet de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) commence à se concrétiser. Une étape importante vers la mise en place du Marché commun africain qui repose sur une vision de l’Afrique unie soutenu par l’ex-président nigérien Mahamadou Issoufou désigné en 2017 pour piloter le processus de mise en place de la Zone de libre-échange continental (Zlecaf). L’objectif est de convaincre les chefs d’Etat africains d’adhérer à ce projet continental.

“Voilà pourquoi j’ai accepté l’honneur que vous m’avez fait, Chers Frères chefs d’Etat et de Gouvernement, d’être champion de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAf). Ce fut en janvier 2017 à Addis-Abeba. Or, 2017 était précisément la date retenue par le premier plan décennal de l’agenda 2063 pour aboutir à un accord avec finalisation et lancement en 2018 et appropriation de l’accord en 2018-2019. Il fallait donc faire vite. Il fallait accélérer la cadence. C’est ce que nous avons fait avec les experts. 

Mahamadou Issoufou, Champion de la ZLECAf

Les premiers résultats sont visibles avec le lancement, le 7 octobre 2022, de « l’initiative sur le commerce guidé », qui vise à faciliter les échanges libres sur 96 produits. Et pour le Champion du processus de la ZLECAF, le prochain défis est la suppression dans les quinze prochaines années des taxes douanières à l’intérieur de l’Afrique. Le 15 juillet 2021, Mahamadou Issoufou est célébré pour son action dans la mise en œuvre de la Zlecaf et au renforcement de l’intégration économique du continent.

“Notre vision, il n’est pas inutile de le rappeler, telle que nous l’avions définie à l’occasion de la célébration du Jubilé d’or de l’OUA en mai 2013 à Addis-Abeba, est celle d’une « Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens, et représentant une force dynamique sur la scène internationale ». Cette vision est soutenue par les aspirations des peuples africains à la prospérité fondée sur une croissance inclusive et un développement durable, à l’intégration basé sur les idéaux du panafricanisme et de la renaissance de l’Afrique, à la bonne gouvernance, à l’état de droit, à la démocratie, au respect des droits de l’homme et à la justice, à la paix et à la sécurité, à l’affirmation d’une identité culturelle africaine, à l’autonomisation des femmes et des jeunes et en fin à la place que l’Afrique mérite dans le concert des nations”. 

Mahamadou Issoufou, Champion de la ZLECAf

De 2011 à 2021, Mahamadou Issoufou durant son mandat à la magistrature suprême du Niger a contribué à l’amélioration de l’image du pays sur l’échiquier politique international. Grâce à une diplomatie dynamique et une politique qualifiée de visionnaire mise en œuvre par l’ex-chef d’Etat Mahamadou Issoufou, le PIB du Niger à connu une hausse de 16% en une décennie. En 2021, Mahamadou Issoufou devient le premier chef d’Etat nigérien démocratiquement élu à passer la main à un autre président démocratiquement élu. Un leadership d’excellence reconnu et récompensé par le prestigieux Prix Mo Ibrahim 2020.

“C’est avec beaucoup d’émotion que je prends la parole à l’occasion de la cérémonie d’attribution du prix Mo Ibrahim pour l’année 2020. Je suis d’autant plus ému que ce prix n’a pas été attribué depuis 2017. Je le suis encore plus, quand je pense à la liste des prestigieux lauréats des années précédentes, parmi lesquels Nelson Mandela dont j’aime à citer les mots suivants : « je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.» Oui, je suis ému et, en même temps, fier que les membres du comité du prix Mo Ibrahim aient porté leur choix sur moi. A travers moi, c’est l’ensemble du peuple Nigérien qui est honoré”. 

Mahamadou Issoufou, Champion de la ZLECAf

Né en 1952 à Dandadji au Niger, Mahmadou Issoufou a dirigé ce pays d’Afrique de l’Ouest pendant 10 ans. Ingénieur des mines, il occupe plusieurs postes dans la Société des mines de l’Aïr, avant de créer en 1990 le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya). Premier ministre, puis président de l’Assemblée nationale, il est élu à la tête de l’État du Niger le 7 avril 2011. Aujourd’hui sa contribution à la lutte contre le terrorisme, la pauvreté et autres questions (géo) stratégiques ont conduit ses pairs à faire de lui le médiateur de la CEDEAO au Burkina Faso.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com