Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Libye : Denis Sassou Nguesso, médiateur pour la paix

Président du Comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye, Denis Sassou Nguesso oeuvre pour la réconciliation nationale et la lutte contre le terrorisme dans le pays d’Afrique du Nord. Une stabilité politique et sécuritaire qui passera par l’organisation des élections présidentielle et législatives pour mettre fin à la crise qui date depuis 2011.

Depuis le décès de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye a sombré dans une instabilité politique et sécuritaire. Pour un retour à la paix, l’Union Africaine a désigné le président du Congo, Denis Sassou Nguesso, président du Comité de haut niveau sur la Libye. Son rôle est de poursuivre les efforts dans la recherche d’une solution africaine à la situation sécuritaire en libye. Il appelle à la restauration d’un Etat libyen réconcilié, stable et unifié.

La crise libyenne est complexe. Nous venons de faire le sommet et une proposition concrète, le sommet prendra une décision pour que cette proposition soit mise en œuvre. Nous pensons qu’avant les élections générales en Libye, nous devrions passer par une conférence de réconciliation inter libyenne sans exclusive.

Denis Sassou Nguesso, Président du Comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye
Congo

Les efforts pour la paix en Libye font partie des initiatives clés de l’Union africaine. Le président Sassou Nguesso a déjà réussi à réunir divers acteurs politiques du pays pour un dialogue pour la paix. Cependant, au cours des six derniers mois, les manifestations se sont multipliées en Libye, le bâtiment du parlement a été endommagé, l’économie dépend des exportations d’hydrocarbures mais les installations de la compagnie nationale de pétrole, National Oil Corporation, sont régulièrement victimes de sabotage et de blocus de la part de groupes armés. 

“Nos frères libyens doivent se réconcilier par le dialogue, la tolérance mutuelle et l’acceptation réciproques. Transcender les rancœurs accumulées et apprendre à se pardonner. Briser les barrières souvent artificielles qui les embastillent parfois.”

Denis Sassou Nguesso, Président du Comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye
Congo

La Libye traverse une impasse politique qui dure depuis plus d’une décennie. Les élections initialement prévues en décembre 2021 ont été reportées à janvier puis en juin 2022. A ce jour, il n’y a toujours pas de scrutin. Le pays d’Afrique du Nord est dirigé par deux entités différentes: la Chambre des députés siégeant à Tobrouk dans l’est, et le gouvernement d’unité nationale (GUN) installé à Tripoli.

C’est la proposition que nous faisons à l’Union africaine, d’organiser dans les délais les plus courts, une conférence de réconciliation inter libyenne. Cette conférence, si elle se tient avant la tenue des élections générales en Libye, on pourra peut-être connaître quelques avancées.

Denis Sassou Nguesso, Président du Comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye
Congo

Avec plus de 35 ans à la tête de la République du Congo, le président Denis Sassou Nguesso sait que pour un retour à la paix et la sécurité en  Libye, il faudra compter sur la volonté politique des autorités nationales. Il appelle à une médiation en faveur du renforcement du couvert sécuritaire pour lutter contre le terrorisme et la tenue des élections pour mettre fin à la crise actuelle dans le pays.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com