Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Malawi : le gouvernement vise à atteindre 65 % d’inclusion financière d’ici 2025

Afin de remédier au faible taux de bancarisation, qui touche à des degrés différents les populations et les entreprises les plus vulnérables, le Malawi a décidé de faire de l’inclusion financière une priorité. Cette décision s’est concrétisée notamment par le Partenariat global pour l’inclusion financière et la promotion de stratégies nationales ou régionales d’inclusion financière.

Malgré des avancées importantes, l’inclusion financière apparaît la plus faible en Afrique et en particulier en zone subsaharienne, tant en termes de bancarisation, d’intensité d’utilisation des comptes bancaires que d’accès au crédit. Pour favoriser le taux de bancarisation au Malawi, plusieurs partenaires comme le Fonds africain de développement (FAD) ont approuvé des financements en faveur du Malawi, pour entreprendre des mises à niveau des infrastructures et créer un système de paiement numérique plus efficace et transparent.

“La transformation digitale n’est pas qu’une question d’infrastructures numériques. Le gros problème, la grande question se trouve justement au niveau de changement des habitudes de vie. Donc que si malgré les financements du fond africain de développement et que si les bénéficiaires de l’inclusion financière non pas une certaine acculturation avec l’outil digital ça va être compliqué. Donc je crois que en dehors de l’infrastructure, il y a ce grand travail de conduit de changement ou de transformation de sensibilisation qu’il faut faire et ramener même les outils au niveau de la population.”

Sam ADAMBOUNOU, Expert en Nouvelles Technologies 

A titre d’exemple, les 14,2 millions de dollars investis par le FAD, en décembre dernier, ont permis  au gouvernement malawite de faciliter l’accès aux services financiers innovants et de renforcer l’éducation financière et la protection des consommateurs. 

“C’est un travail de longue haleine, c’est vrai que l’utilisation de l’outil digital n’est pas dans les habitudes de nos populations,. Donc il faut aller progressivement par des silos d’information de changement et progressivement travailler de modèle des échantillons transformer je crois que la question va rentrer dans les habitudes de la population et que le Malawi puisse bénéficier justement deq inclusions financière.”

Sam ADAMBOUNOU, Expert en Nouvelles Technologies 

Le Malawi a connu une véritable transformation numérique avec, à la clé, un accès accru aux services financiers. D’après la Banque africaine de développement (BAD), le taux d’inclusion financière du Malawi devrait passer de 58 % en 2019 à environ 65 % en 2025. La contribution du secteur des TIC au PIB devrait également passer de 5,7 % à 7 % au cours de la même période. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com