Nigéria : les bureaux de change interdits de vendre des devises

La banque centrale annonce l’interdiction des ventes de devises aux opérateurs de bureaux de change dans le pays. D’après le gouverneur de l’institution, le marché de change national est paralysé par les flux illicites de devises introduits à travers ces ventes.

Vers la fin des ventes de devises aux opérateurs des bureaux de change. Au Nigeria, la Banque centrale a mis fin à la vente de devises aux opérateurs du Bureau de Change. Et pour cause, ces structures ont été identifiées comme des circuits de flux illicites de devises ainsi que pour  la corruption.

Selon le gouverneur de la banque centrale Nigériane, Godwin Emefiele, les organismes internationaux, y compris certaines ambassades et agences donatrices, ont été complices de transactions de change illégales. Lesquelles ont entravé le flux de devises étrangères dans le pays. Par ailleurs, les banques sont mandatées pour vendre « immédiatement » et de manière transparente des devises aux clients qui présentent les documents requis

Pour combattre ce  flux   illicite de devises dans le pays, le gouverneur de la banque centrale nigériane exhorte toutes les banques à créer immédiatement des guichets dédiés à la vente des devises aux clients. Selon le gouverneur de la banque centrale nigériane, cette mesure n’est punitive pour personne car elle vise tout simplement à garantir à ce que la banque central du Nigeria s’acquitte de son mandat légitime qui est celui de servir tous les Nigérians

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page