Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Pharmacopée africaine : l’OAPI soutient le brevetage des inventions des médicaments

Des actions vont être proposées pour favoriser l’émergence d’une industrie pharmaceutique locale basée sur les inventions ou innovations issues de la pharmacopée africaine. L’Afrique dépend fortement des médicaments importés, alors que sa nature offre d’innombrables solutions médicinales non brevetées. C’est dans ce cadre que se tient du 02 au 04 novembre 2022 à Brazzaville, la Conférence régionale sur la protection et l’utilisation des inventions médicinales africaines dans les États membres de l’Organisation Africaine de Protection Intellectuelle.

Selon un rapport de l’AFD (Agence française de développement) et la CEA, (Commission économique des nations unies pour l’Afrique), entre 1998 et 2018, les importations de produits pharmaceutiques du continent ont augmenté passant de 4,2 milliards à 20 milliards de dollars. Cependant, l’Afrique possède des atouts  naturels importants susceptibles de contribuer au développement de la pharmacopée locale et à la réduction des importations de médicaments. La protection et l’utilisation des inventions médicinales africaines s’impose dans les états de l’organisation africaine de Protection Intellectuelle.

“Le Congo est en plein dans le bassin du Congo où il y a beaucoup de flore et beaucoup de plantes. Il est donc souhaitable que nous profitions de cette abondance pour pouvoir développer la pharmacopée africaine et donc les plantes médicinales de telle sorte que la facture liée à l’importation des produits médicinaux soit réduite.”

Nicéphore FYLLA Saint-Eudes, Ministre de l’industrieCongo

Sur le terrain, le savoir traditionnel est exploité et présenté par les chercheurs africains souvent de manière informelle. L’Afripi en collaboration avec l’Oapi tient depuis ce 2 novembre une Conférence régionale sur la protection et l’utilisation des inventions médicinales africaines dans les États membres de l’Organisation Africaine de Protection Intellectuelle. Objectif, Explorer les défis liés à la valorisation des inventions ou innovations médicinales issues de la pharmacopée africaine.

“La mission de l’OAPI est celle de protéger l’inventivité des africains. Et en matière de médicaments l’Afrique a besoin de compter sur ses propres ressources, et nous avons l’avantage d’avoir une flore suffisamment riche, des savoirs traditionnels assez étoffés. Donc, il s’agit pour l’OAPI de faire en sorte qu’en combinant ces deux moyens, les populations aient accès à des médicaments à des coûts accessibles.”

Denis Bohoussou, Directeur général de l’OAPICôte d’Ivoire

Cette conférence régionale qu’accueille la capitale congolaise jusqu’au 4 novembre vise à faire le point sur l’état d’avancement des stratégies mises en place en termes de recherche des approches de solutions appropriées pour la disponibilité et l’accessibilité des médicaments de qualité en Afrique.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com