RD Congo : le ministère du commerce envisage booster les exportations

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Booster les exportations des produits agricoles afin d’alléger le coût des importations qui coûte à la RDC 1.5 milliard par an :  c’est l’objectif que vise le ministère du commerce extérieur à travers l’agence nationale pour la promotion des exportations, nouvellement créée. Malgré tout son potentiel agricole, la RDC n’exporte que moins de 5% des produits agricoles. Comment faire pour renverser la tendance?

Environ 1.5 milliard de dollars américains, c’est l’enveloppe allouée annuellement  par la République Démocratique du Congo pour l’importation des produits alimentaires. Le pays est donc classé par l’exportation  au bas de l’échelle continentale pourtant disposant d’un potentiel sans égal. Un paradigme que veut changer le gouvernement à travers l’Agence nationale de promotion des exportations.

C’est une vision bien louable qui peut assurer au pays des recettes en devise d’une part et baisser la pression qui coûte au pays presque le quart de son budget annuel. Avec plus de 80 millions d’hectares des terres arables, la République Démocratique du Congo doit davantage miser sur la production locale pour le succès de ce projet qui nécessite une réelle volonté politique.

Notons qu’en RDC,  les produits miniers et hydrocarbures dominent la balance des exportations avec environ 95% contre 5% seulement des produits agricoles et autres. Créé il y a quelques mois, l’agence nationale de promotion des exportations va ainsi jouer un rôle déterminant pour faciliter les exportations. Pour ce faire, la RDC doit logiquement investir dans la production.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback