Sénégal : la révision du code électoral prendra fin le 8 septembre 2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La révision du code électoral au Sénégal en prélude des élections locales, prendra fin le 8 septembre 2021. Les jeunes, sous-représentés dans l’actuel fichier, sont la cible prioritaire des partis politiques pour les prochaines locales sénégalaises qui auront lieu le 23 janvier 2022.

Au moment où, le pouvoir sénégalais déclare cohérent et fiable le fichier électoral révisé en prélude des élections locales de janvier 2022, l’opposition qui en avait demandé l’audit, a rejeté les conclusions du rapport de 124 pages rendu par les experts. A quelques jours de la clôture des inscriptions sur les listes électorales, la participation des jeunes tant convoitée n’est pas encore significative. 53,8% des 18 à 25 ans sont inscrits sur les listes.

S’agissant de la question des primo-votants, les experts après jugent particulièrement bas leur niveau d’inscription sur les listes. Également, seuls 9,3% des nouveaux majeurs, âgés de 18 à 20 ans, peuvent exercer leur droit de vote. A en croire l’opposition sénégalaise, réunie au sein du Front de résistance nationale, le fichier présenté par de la mission d’audit ne permet pas d’organiser des élections équitables, et ne reflète pas la démographie du pays. Une période de contentieux s’ouvre jusqu’au 14 septembre.

Il faut rappeler que les élections locales sénégalaises devaient initialement se tenir en juin 2019 avant d’être reportées à mars 2021, puis en janvier 2022. Quant à la caution pour la participation à ces joutes départementales et municipales, elle est fixée à 15 millions FCFA pour chaque scrutin selon le ministère sénégalais de l’Intérieur.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com