Somalie : le Premier ministre Mohammed Hussein Roble suspendu de ses fonctions

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Premier ministre somalien Mohammed Hussein Roble ne peut plus nommer ni destituer les responsables gouvernementaux. Ses pouvoirs ont été suspendus par le président Mohamed Abdullahi Mohamed ce 16 septembre 2021. Un nouvel épisode dans la dispute qui oppose les deux hommes depuis plusieurs mois.

Les querelles au sommet de l’exécutif somalien s’intensifient. Ce 16 septembre 2021, nouvelle escalade dans les tensions entre le président de la République Mohamed Abdullahi Mohamed et son Premier ministre Mohammed Hussein Roble, dont il a finalement suspendu les pouvoirs exécutifs. Mohammed Hussein Roble, chef du gouvernement, ne pourra désormais plus nommer ou limoger des agents de l’Etat. 2

La décision présidentielle vient s’ajouter à la bataille du pouvoir à la tête de la Somalie qui dure depuis avril 2021. A l’origine de la dispute, la prolongation du mandat du président somalien censé s’achever en février. Des observateurs continuent d’alerter sur le possible impact négatif de ces tensions sur le processus électoral en Somalie.

Le 6 septembre 2021, le Premier ministre Mohammed Hussein Roble avait limogé le chef du renseignement somalien. Une décision inconstitutionnelle selon le chef de l’Etat. Depuis, les frictions ont divisé l’armée, avec des groupes soutenant l’un et l’autre camp, en contrôlant des postes de commandement dans la capitale somalienne, Mogadiscio.Le 6 septembre 2021, le Premier ministre Mohammed Hussein Roble avait limogé le chef du renseignement somalien. Une décision inconstitutionnelle selon le chef de l’Etat. Depuis, les frictions ont divisé l’armée, avec des groupes soutenant l’un et l’autre camp, en contrôlant des postes de commandement dans la capitale somalienne, Mogadiscio.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com