Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sommet Union Africaine – Union Européenne : adoption d’une une vision commune pour 2030 (Déclaration finale)

African Union Journal : les chefs d’État et de gouvernement des États membres de l’Union africaine (UA) et de l’Union européenne (UE) se sont réunis du 17 au 18 février 2022 à Bruxelles, Belgique. Le renouvellement du partenariat et la consolidation des acquis pour une vision commune à l’horizon 2030 font partie des points clés de la déclaration finale sur une vision commune pour 2030 adoptée à l’issue de ces deux jours d’échanges stratégiques.

Une déclaration conjointe… Sur une vision commune pour 2030 adoptée. Telle est l’issue du 6ème sommet Union Africaine – Union Européenne tenu les 17 et 18 février 2022 à Bruxelles en Belgique. Au total, 7 résolutions qui se veulent fermes. À Bruxelles, les dirigeants africains ont réussi à mobiliser des actions. Plus concrètement, l’Union européenne va fournir à l’Afrique au moins 450 millions de doses de vaccin d’ici la mi-2022. Un volet sur lequel Macky SALL, Président en exercice de l’Union Africaine a accentué son propos liminaire au cours de la conférence de presse de clôture.

Cinq ou six pays africains précisément ont été choisis comme des hubs, d’abord l’Afrique du Sud, le Kenya, l’Egypte, la Tunisie, le Sénégal et le Nigeria, qui vont dans un premier temps bénéficier de ces technologies, des formations nécessaires, mais aussi de toute la régulation qui doit accompagner un tel processus. Et le seul sujet qui reste, c’est le sujet lié aux droits de propriété intellectuelle. La aussi, vraiment les conclusions auxquelles nous sommes parvenus sont encourageantes et doivent nous permettre d’ici le printemps, en tout cas dans les mois à venir d’arriver à un compromis dynamique qui permet de faire avancer le sujet a ce niveau. 

Macky SALL, Président du Sénégal et Président en exercice de l’Union Africaine

La déclaration finale pour une vision commune s’engage, et promet une Afrique et une Europe prospères et durables. Une résolution d’investissements d’au moins 150 milliards d’euros au service des populations, ou encore une autre axée sur la révision du partenariat pour la sécurité et l’économie. Il y a aussi le financement climatique pour les pays africains les moins pollueurs. La déclaration accorde également un prix à la question migratoire. L’Union Africaine, a obtenu de l’Union européenne sa détermination renforcée, à y coopérer.

On a pu faire progresser la compréhension mutuelle, il y a une clause de rendez-vous dans quelques mois pour faire en sorte que l’Afrique – l’Europe puisse peser dans le conseil des nations, dans le cadre de l’organisation mondiale de la santé et l’organisation mondiale du commerce. Ces discussions aujourd’hui et hier nous ont permis de nous écouter mutuellement, de mieux comprendre aussi du côté européen, on doit revoir certains mécanismes, et puis le recours au regard critique au sens positif du terme de la société civile de cette fondation Afrique-Europe, qui sans complaisance à un rythme régulier. Tous les six mois, on l’a dit, on aura l’occasion de regarder la déclaration politique, de regarder les projets et voir quels sont les points qui tardent trop et qu’il faut accélérer. Quels sont les points qui avancent bien et c’est avec lucidité, les yeux dans les yeux que l’on fera ces analyses, pour vraiment faire en sorte que ce nouveau logiciel débouche sur une manière différente d’engager des résultats tangibles. 

Charles MICHEL, Président du Conseil Européen

L’Union africaine et l’Union européenne ont également pris l’engagement de promouvoir le multilatéralisme, afin de réduire les inégalités mondiales, de renforcer la solidarité et promouvoir la coopération internationale. Le suivi de ces résolutions sera assuré régulièrement par l’intermédiaire des structures UA-UE existantes, y compris le comité ministériel UA-UE de suivi.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com