Tchad : les travaux d’Abidjan comme catalyseur de l’activité touristique sur le continent

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Après une année de crise marquée par une baisse sans précédent des recettes touristiques dans le monde, les travaux d’Abidjan à l’occasion de la 41 journée mondiale dédiée à ce secteur apparaissent comme un catalyseur notamment pour le continent Africain. C’est ce que pense le ministre tchadien du tourisme, qui appelle tous les acteurs à se mobiliser pour une véritable relance des activités.

L’ Afrique devrait tirer d’importants atouts et bénéfices de la tenue des travaux de la journée mondiale du tourisme à Abidjan en Côte d’ivoire. Pour Faycal Ramat Issa, le ministre tchadien chargé du tourisme, qui a pris part à la célébration le 27 septembre, les potentialités touristiques africaines sont un levier important pour le développement économique du continent à condition d’implémenter des actions concertées.

Au niveau local ;Le pays dispose d’un potentiel touristique au travers de plusieurs parcs nationaux à l’instar de ceux de Zakouma et de Manda. Dans le Nord du pays, les lacs d’Ounianga vsont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2012. Le musée national du Tchad situé à N’Djaména regroupe en son sein presque toute l’histoire du pays. Malgré l’impact du covid sur les activités, le tourisme continue de jouer un rôle important pour l’économie nationale, en l’absence de chiffres, le ministre garantit tout de même son  incidence positive sur plusieurs indicateurs de développement

En 2019,   l’Afrique a accueilli 84,2 millions de touristes soit une hausse de 7,5% par rapport à 2018. L’impact du covid sur ce secteur impose de nouvelles stratégies comme la numérisation des services, des réformes qui induisent la baisse des redevances pour les acteurs du secteur privé entre autres stratégies.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com