Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Togo : 500 000 tonnes de soja en prévision à destination du marché africain

Dans sa perspective de pénétration du marché africain, le Togo s’est doté d’une stratégie nationale de promotion des exportations vers le continent. Des stratégies qui lui permettent d’aboutir à une mise en œuvre effective de l’accord sur la zone de libre échange continental en vigueur. Quels sont les atouts pour atteindre ces objectifs?

Le Togo est perçu comme l’un des acteurs majeurs de la ZLECAF. Dans ses perspectives d’infiltration du marché africain, le pays ambitionne de renforcer ses atouts pour consolider sa participation effective par l’ élaboration d’une stratégie nationale. Celle-ci  cible prioritairement les chaînes de valeurs à fort potentiel économique pouvant être compétitives dans le contexte de la ZLECAf. 

Les questions de mobilisations de ressources pour la mise en oeuvre du PND sont d’actualité, c’est d’ailleurs ce qui a conduit le gouvernement actuel à élaborer la feuille gouvernementale. Il y a certains projets qui ont été mis en œuvre et certaines  reformes qui sont en cours notamment le secteur des télécommunications et dans le domaine social également.

KWAMI OSSADZIFO, Economiste Togo

Avec l’un des échanges les plus dynamiques de la sous région grâce notamment à l’unique port en eau profonde de la sous région à Lomé, devenu un des ports les plus modernes du golfe de Guinée, Le Togo reste à ce jour le pays le plus diversifié, en matière d’exportations, dans l’espace Uemoa selon une récente note de la Banque centrale (BCEAO). Le Togo peut également compter sur sa filière agricole dont il est le 2ème exportateur mondial de soja avec ses 250 000 tonnes par an, Une production qui vise la hausse à 500 000 tonnes avec l’objectif d’alimenter l’industrie locale. 

S’agissant des produits agricoles constituant les matières premières importantes que dispose le Togo, on a le cacao-café et ces produits peuvent s’insérer dans une chaîne de valeur régionale ou continentale. Ces potentiels sont énormes pour l’économie togolaise. Dans le secteur de la volaille, le Togo regorge de grandes potentialités avec par exemple les pentades, très prisées en Afrique de l’Est.

KWAMI OSSADZIFO, Economiste Togo

Pour l’Etat togolais qui  dispose également d’une politique nationale de facilitation des échanges commerciaux, d’amélioration du climat des affaires et de modernisation des infrastructures commerciales et douanières, la Zlecaf est une belle opportunité, avec son milliard de potentiel consommateurs.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com