Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

77ème assemblée de l’ONU : le président ivoirien Alassane Ouattara appelle à la mutualisation pour une lutte efficace contre les conflits armés

Lors des travaux de la 77ème session de l’Assemblée générale de l’ONU, le Chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara est intervenu à la tribune mercredi 21 septembre 2022. L’objectif était de mettre en lumière la vision de la Côte d’Ivoire sur la situation dans le monde et l’engagement du pays en faveur des thématiques importantes, notamment la sécurité internationale, les droits de l’homme et les changements climatiques.

Ayant pris part à la 77ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies qui se tient à New York, Alassane Ouattara Président de la Côte d’Ivoire, a relevé que la guerre russo-ukrainienne représente l’un des facteurs fragilisant la paix mondiale. En ce sens, des mesures ont été prises par le gouvernement, entre autres la subvention des prix de certains produits de grande consommation en vue d’alléger les conséquences économiques, financières et sociales sur les pays africains.

En effet, la hausse du prix du pétrole et les difficultés d’approvisionnement des marchés en céréales et en engrais ont entraîné une inflation généralisée, une hausse des taux d’intérêts sur les marchés internationaux et un ralentissement de la croissance mondiale. Ainsi, pour plusieurs pays africains, ce conflit se traduit par une difficulté à financer leurs économies et une augmentation des prix des produits de première nécessité et des cas de famine, en raison de leur dépendance aux céréales et aux engrais en provenance d’Ukraine et de Russie.

Alassane Ouattara, président de la République

A l’occasion du sommet tenu mercredi sur la sécurité dans le Sahel et le golfe de Guinée, en marge de la session, le président ivoirien n’a pas manqué d’appeler à la libération immédiate des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali et d’encourager les autorités maliennes à organiser les élections en 2024. 

Malheureusement, dans ce contexte de lutte contre le terrorisme, quarante-six (46) soldats ivoiriens, déployés en qualité de 8eme détachement de l’Élément de soutien national (NSE) au sein de la MINUSMA au Mali, y sont injustement détenus depuis le 10 juillet 2022. J’appelle à nouveau à leur libération, sans délai. Mon pays encourage les autorités maliennes à concentrer leurs efforts sur la lutte contre le terrorisme et à mettre en œuvre, de façon résolue, les différentes étapes du chronogramme de la transition ainsi que les réformes politiques et institutionnelles en vue des élections présidentielles prévues en février 2024, pour le bien-être du peuple malien.

Alassane Ouattara, président de la République

Depuis toujours, la Côte d’Ivoire participe activement aux opérations de paix sous bannière de l’ONU. Prenant  pour exemple la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINURCA), le président ivoirien loue le sacrifice consenti par les pays contributeurs de troupes, exhortant à un besoin d’engagement de tous dans la lutte contre les groupes terroristes armés.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com