Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

À Riyadh, l’homme d’affaires Patrice Motsepe réaffirme l’ouverture de l’Afrique aux investisseurs

En marge du Future Investment Initiative qui s’est déroulée du 25 au 27 octobre  à Riyadh en Arabie Saoudite, Patrice Motsepe, le président d’African Rainbow Minerals et non moins président de la Confédération africaine de football, a exprimé la disponibilité du continent à collaborer sans exclusive avec le reste du monde. Pour un développement durable de la planète, l’homme d’affaires sud-africain a appelé à un partenariat accru entre les Etats d’une part et entre les investisseurs d’autre part. 

Le danger du développement durable est la fragmentation des relations entre pays. Tel est l’avis de Patrice Motsepe, le président d’African Rainbow Minerals, par ailleurs président de la Confédération africaine de football. Patrice Motsepe prenait part du 25 au 27 octobre 2022 au Future Investment Initiative à Riyadh en Arabie Saoudite. Un événement annuel rassemblant les investisseurs dans les solutions les plus prometteuses, visant à promouvoir le développement durable dans les pays sous-développés et en développement.

“Les gouvernements regardent plus ce qui est populaire pour eux, mais nous devons regarder sur le long terme. Ce qui est vraiment critique c’est la fragmentation, le business doit encourager la collaboration, plus de partenariat mondial. Il y a une obligation pour chacun d’entre nous d’encourager nos gouvernements à travailler vers un nouvel ordre mondial avec plus de coopération, plus de partenariat.

Patrice Motsepe, Président d’African Rainbow Minerals – Afrique du Sud

A l’attention des participants, Patrice Motsepe a assuré que le continent africain est ouvert sans exclusive, à tous les pays qui souhaitent participer à son développement. 

“Avec 200 milliards ou avec la Chine, quelques 400 milliards de dollars, avec l’Europe… Ceci est bénéfique pour le continent africain et je pense que notre position est très claire. Nous, ce que nous voulons, c’est une relation très profonde avec la Chine, avec les États-Unis, avec l’Arabie Saoudite, avec l’Europe. Nous n’allons pas nous isoler ou choisir une relation au dépend d’une autre. Non! nous voudrions renouer des relations fructueuses avec tous ces continents là, avec la Chine, avec l’Europe, avec les États-Unis, avec l’Arabie Saoudite.”

Patrice Motsepe, Président d’African Rainbow Minerals – Afrique du Sud

Le président d’African Rainbow Minerals faisait partie des invités  de la sixième édition de la Future Investment Initiative (FII)  qui s’est déroulé sous le thème « Investir dans l’humanité : permettre un nouvel ordre mondial », Plusieurs autres dirigeants y ont également défendu la vision africaine du développement  intégré. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com