Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : Dieudonné Evou Mekou nouveau président de la BDEAC

La Conférence des chefs d’État de la Cemac constituée du Cameroun, de Centrafrique, du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale et du Tchad vient de publier la décision portant le Camerounais Dieudonné Evou Mekou comme président de la Banque de développement de l’Afrique centrale (Bdeac). Le nouveau président disposera d’un mandat de 5 ans à la tête de l’institution.

Le camerounais Evou Mekou remplace l’Équato-Guinéen Fortunato-Ofa Mbo Nchama, arrivé en fin de mandat, au poste de président de la Banque de développement de l’Afrique centrale.  Le nouveau président de la Bdeac bénéficie ainsi d’un poste rotatif selon les règles qui régissent la gouvernance des institutions bancaires et financières sous-régionales. Il occupera le poste pour un mandat de cinq ans.

C’est le couronnement d’une carrière administrative qui a commencé dans une administration d’assiette, notamment le Ministère des Finances au Cameroun. Il y a passé le clair de son temps, donc les problématiques liées à la gestion des finances publiques, à la gestion de la monnaie, étaient devenues l’enfance de l’art pour lui.

Jean-Marie Biada, Expert économiste – Cameroun

Figure connue de l’environnement économique, Dieudonné Evou Mekou a été directeur général de la Caisse autonome d’amortissement (CAA) de 2005 à 2016. Cet organisme est chargé de la dette publique au Cameroun. Jusqu’à sa nomination à la Bdeac, il était vice-gouverneur à la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), poste occupé depuis le 6 février 2017.

Il a travaillé dans l’administration centrale, on l’a sorti de là pour le nommer à la tête de l’institution que le Cameroun a créé en 1985 pour gérer les problématiques liées à l’endettement et au remboursement de cette dette. Au Cameroun cela s’appelle la CCA, la Caisse autonome d’amortissement qui avait un siège quelconque à Yaoundé, et c’est sous son magistère qu’un siège suffisamment imposant a été construit. Il connait l’administration publique, la gestion de l’or, de l’endettement, le remboursement de la dette, la titrisation des dettes.

Jean-Marie Biada, Expert économiste – Cameroun

Au 30 juin 2021, le portefeuille de la Bdeac au Cameroun, le pays majeur de la sous région, est constitué de 42 opérations, représentant un volume total d’engagement de 336,243 millions FCFA. Le secteur public représente 60,1 % du portefeuille, soit 202,044 milliards FCFA pour 11 opérations, contre 39,9 % pour le secteur privé, soit 134,199 milliards de FCFA pour 31 opérations.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com