Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique-Infrastructures vertes : des opportunités d’investissement de 10 milliards USD envisagées par Africa50

La Banque africaine de développement et sa plateforme d’investissement dédiée aux infrastructures Africa50 prônent des infrastructures vertes respectueuses du climat et résilientes au changement climatique en Afrique. A noter que le continent fait face à un énorme déficit en financement pour les infrastructures chiffré à 108 milliards de dollars par an. 

Le groupe de la Banque africaine de développement BAD et Africa50 poursuivent leur volonté de créer une Alliance pour l’infrastructure verte en Afrique. Ainsi, Africa50, qui est un fonds d’investissement créé par la banque et dédié aux infrastructures, entend catalyser des projets d’infrastructure bancables et plus écologiques, à grande échelle et rapidement en Afrique. La plateforme d’investissement envisage, avec le soutien des partenaires, de mobiliser jusqu’à 10 milliards de dollars de financements pour la réalisation d’infrastructures vertes et durables sur le continent. 

Nous sommes en train de crier une approche de développement élargi qui peut mettre ensemble le secteur privé et le secteur public. Ce que nous voulons faire est d’engager et les pays africains pour les pousser à développer des infrastructures vertes et de grandes opportunités d’investissement.

Tshepidi MOREMONG, Directrice des opérations d’Africa50 

Africa50 opte pour une approche de développement élargie intégrant ensemble le secteur privé et le secteur public. Ceci engagera les différents pays africains ainsi que les sociétés d’investissement pour développer une structure verte qui puisse participer à combler le déficit d’infrastructures de l’Afrique. 

Nous voulons investir 100 millions de dollars dans la préparation des projets. Cela pourra créer un environnement meilleur pour les gouvernements et un meilleur travail avec les institutions, 400 millions de dollars pour la mise en œuvre des projets et cela est nécessaire pour notre continent. Mais surtout catalyser 10 milliards de dollars à partir du secteur privé.

Tshepidi MOREMONG, Directrice des opérations d’Africa50 

Par ailleurs, l’Alliance pour les infrastructures vertes en Afrique, lancée par Banque africaine de développement et Africa50 en partenariat avec plusieurs partenaires mondiaux, va permettre de lever des ressources pour des projets d’infrastructures écologiques et durables dans le but de soutenir la transition du continent vers le net zéro carbone.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com