Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : l’art africain à la conquête de l’espace

En décembre 2022, la fusée Ariane 5 s’envolera avec une œuvre d’art unique réalisée par trois artistes africains « Memory of Today, Memory of the Future ». A travers le projet African Space Art Project (ASAP) imaginé par l’African Artists for Development (AAD), en partenariat avec Eumetsat, cette œuvre traduit l’union et la solidarité autour d’un satellite qui a vocation à alerter sur le risque environnemental.

 « Memory of Today, Memory of the Future », est l’œuvre artistique de trois africains qui fait partie intégrante du nouveau satellite géostationnaire de suivi environnemental, Ariane V, dont le lancement est prévu en décembre 2022. Issue du projet African Space Art Project (Asap) porté par l’African Artists for Development (AAD), la peinture  Memory of Today, Memory of the Future est une invitation à la réflexion sur l’importance du changement climatique et la nécessité d’observer les variations météorologiques en Afrique.

Symboliquement le fait d’envoyer une oeuvre d’art dans l’espace sur la coiffe d’ariane V c’est un moyen d’attirer l’attention sur justement cet impact du changement climatique et de ce qu’il faut faire pour essayer de limiter pour les populations et pour les pays sur le continent

Matthias Leridon, Président African Artists for DevelopmentFrance

En dévoilant cette œuvre collective, les artistes souhaitent faire le lien entre la terre et l’espace. Fusion de trois univers, le fond de cette toile est l’oeuvre de Jean-David Nkot,  les trois silhouettes de femme réalisée avec par les soins de Géraldine Tobé et les silhouettes d’afronautes en lévitation sortent de l’imagination de Michel Ekéba.

A travers l’art, ca permet d’aborder aussi la question du réchauffement climatique mais autrement sur le plan artistique parce que moi par exemple, il y a quelqu’un qui m’avait dit que l’homme et la nature nous sommes tous liés donc ce que l’homme fait à la terre il le fait aussi sur lui même j’avais vite compris que c’etait quand meme important pour le projet de penser à faire un travail de sensibilisation pour que la population africaine comprennent l’importance de ce projet et de la responsabilité qui nous concerne tous

Géraldine Tobé, Artiste – RD Congo

Grâce à African Artists for Development en partenariat avec Eumetsat, l’organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques, cette toile qui évoque l’Afrique d’aujourd’hui et de demain, répond par l’union et la solidarité autour d’un satellite qui a vocation à alerter sur les risques environnementaux.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com