Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique: le président Paul Biya préconise le dialogue comme moyen de résolution des conflits

Le président de la République du Cameroun Paul Baya à reçu ce 6 janvier 2023, les vœux du corps diplomatique représenté au Cameroun. Dans son adresse de circonstance, le chef de l’Etat, a réaffirmé que son pays reste attaché aux règlements pacifiques des conflits à travers le dialogue. Pour le président de la République, les conflits internationaux ajoutés à la pandémie de la covid-19 ont profondément affecté la stabilité des économies mondiales, plus particulièrement celles des pays en voie de développement, et tendent à accentuer les dysfonctionnements dans le commerce international. Évoquant les foyers de conflits sur le continent africain, Paul Biya appelle au renforcement de la coopération internationale. 

L’année 2022, qui vient de s’achever, a été principalement marquée par la persistance des effets néfastes de cette pandémie, et la survenance d’un conflit armé entre la Russie et l’Ukraine. Ces deux faits majeurs continuent d’affecter profondément la stabilité de nos économies, plus particulièrement celles des pays en voie de développement, et tendent à accentuer les dysfonctionnements dans le commerce international. Je voudrais ici rappeler que le Cameroun reste attaché au règlement pacifique des conflits par la voie du dialogue et de la négociation.

Paul Biya, président de la République du Cameroun

Évoquant les foyers de conflits sur le continent africain, le président Paul Biya regrette qu’ils affectent les populations civiles.

L’Afrique, hélas, continue d’être le théâtre de plusieurs conflits armés. Quelles que soient leurs formes ou les raisons invoquées pour les justifier, ces conflits constituent de véritables freins au développement, en même temps qu’ils affectent des populations innocentes. Il revient, certes, à chaque Etat de prendre les mesures utiles et nécessaires pour développer la paix en son sein ou avec ses voisins. Je voudrais toutefois plaider pour que la communauté internationale accorde un intérêt plus accru aux situations de crises et de conflits ayant pour théâtre le continent africain.

Paul Biya, président de la République du Cameroun

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com