Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : le tourisme urbain au service de la résilience et de la croissance économique

Le développement du tourisme urbain pour booster les revenus et stimuler la croissance économique en Afrique, c’est l’une des réflexions au menu des travaux du Comité intergouvernemental des hauts fonctionnaires et experts de la CEA, Afrique centrale et de l’Est, réunis du 15 au 18 novembre 2022 à Victoria aux Seychelles.  

Selon le Rapport 2017 de la commission des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) sur le développement économique en Afrique, les recettes d’exportation du tourisme ont plus que triplé, passant de 14 milliards de dollars à près de 47 milliards de dollars. Ainsi, le tourisme représente environ 8,5 % du produit intérieur brut (PIB) de l’Afrique. A cet effet, la problématique du développement du tourisme urbain sur le continent a meublé les échanges entre les hauts fonctionnaires et experts de la CEA, Afrique centrale et de l’Est, réunis depuis le  15 novembre 2022 à Victoria aux Seychelles.  

Quelles sont nos principales attractions ? En Afrique, nous n’avons surtout que la faune avec les animaux sauvages et la plupart des Africains les ont vus et les connaissent déjà ; ceux qui vivent sur la côte connaissent la plage et leur dire d’aller à la plage n’est pas une attraction. Ils seraient attirés par quelque chose de nouveau. Comment pouvons-nous faire des villes africaines des centres d’attraction ? Nous voulons nous concentrer davantage sur cet aspect. Les zones urbaines ne sont pas seulement des zones où les gens dorment et se rendent ensuite dans les zones rurales et les parcs pour visiter, mais des zones urbaines attractives.

Jim Ayorekire, Spécialiste de l’économie du tourisme – Uganda

Le tourisme urbain contrairement au tourisme traditionnel permet un développement infrastructurel sans précédent en contribuant à l’amélioration et la réorganisation des espaces. Il est  surtout un puissant vecteur de croissance économique et de création d’emplois à travers l’éclosion de métropoles modernes et industrialisées avec pour conséquence l’amélioration des moyens de subsistance.

Nous considérons le tourisme urbain comme l’un des moyens de rendre le tourisme plus inclusif et plus bénéfique. Si vous avez plus de gens qui viennent dans une ville, en tant que zone urbaine, les Africains sont donc plus susceptibles de séjourner dans un certain nombre d’établissements d’hébergement, ils sont plus susceptibles de manger dans un restaurant proposant des mets locaux que dans un hôtel cinq étoiles, ils sont plus susceptibles de vouloir voir des gens autour d’eux. C’est pourquoi je dis que le tourisme urbain a des retombées plus importantes.  

Jim Ayorekire, Spécialiste de l’économie du tourisme – Uganda

Véritable vecteur de développement, le tourisme urbain, sur la dernière décennie à permis un boom économique dans certains pays africains à l’instar de l’Afrique du Sud, du Maroc, de l’Egypte ou encore de l’Éthiopie.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com