Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : l’Union Africaine face aux défis anticonstitutionnels

La Commission des Affaires Politiques, de paix et de sécurité de l’Union africaine ne tolérera jamais la prise de pouvoir par les armes s’exclame Bankole Adeoye, le commissaire de la commission. Adeoye a été élu au poste de Commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA) en février 2021 en remplacement de Smaїl Chergui diplomate algérien, lors d’un vote de renouvellement des organes de l’UA qui s’est tenu en marge du 34e sommet des chefs d’Etat et gouvernement de l’organisation panafricaine. A la suite de plusieurs coups d’État, tentative de coup d’État et guerre indépendantiste, Bankole Adeoye revient sur ces fléaux qui animent l’Afrique depuis 2020.

Dans sa vision 2063, l’Union Africaine entend créer une Afrique de bonne gouvernance, de respect des droits de l’homme. Cependant, terrorisme, prises de pouvoirs anticonstitutionnelles, transition politique défaillante sont entre autre des défis qui limitent l’action de l’institution dans le processus de paix et de sécurité.

Toutes nos régions doivent maintenant faire face à ces fléaux. Certaines personnes l’ont appelé la résurgence de changements de gouvernements inadmissibles au moment o’u nous parlons, quatres de nos etats membres ont été suspendus la guinée le mali le soudan et le burkina faso, nous avons des transitions politiques compliquées et complexes ce qui signifie que nous devons  faire preuve de prudence et engager nos etats membres à revenir à l’ordre constitutionnel

Bankole AdeoyeCommissaire de l’Union Africaine aux Affaires Politiques, à la Paix et à la SécuritéNigéria 

Entre 2020 et 2022, les forces militaires nationales ont pris le dessus sur le Mali, la Guinée, le Burkina Faso et le Soudan rendant presque impossible le recours à une transition politique stable. Du côté de la corne de l’Afrique, le conflit indépendantiste dans le Tigré entamé en 2020 cumule les morts et les déplacés, mettant en péril l’action de la commission des affaires politiques de l’Union Africaine.

L’urgence de paix et de sécurité nous rappelle notre responsabilité particuliere dans la lutte contre le terrorisme, le reglement pacifique des differends entre pays membres nous ne pouvons detourner notre regard de toutes ces vies perdues, ces millions de personnes deplacées, le bon sens commandent de faire taire les armes et construire une culture de dialogue et de concertation dans le cadre des mecanismes africains de resolution des conflits

Macky SallPrésident 2022 de l’Union Africaine  – Sénégal

Après 17 mois de guerre au Tigré, plus de 1.7 millions de déplacés, l’évaluation de la sécurité alimentaire urgente révèle que 83 % des personnes sont en situation de fragilité alimentaire, d’où une nouvelle action de l’Union Africaine en faveur des réfugiés.

Je tiens à vous assurer que le premier ministre ethiopîen docteur Abiy Ahmed nous as rassurés sur l’engagement du gouvernement ethiopien concernant l’accès humanitaire qui reste une garantie

Bankole Adeoye, Commissaire de l’Union Africaine aux Affaires Politiques, à la Paix et à la Sécurité – Nigéria

Dans l’engagement systématique de l’Union Africaine pour la paix et la sécurité en Afrique, le commissaire des Affaires Politiques Bankole Adeoye a tenu à conforter l’opinion publique sur la condamnation sans équivoque de tout acte visant à déstabiliser la paix, la stabilité et la sécurité d’un pays quelque soit le motif; Car pour parvenir aux objectifs de l’agenda 2063, les états membres de l’Union Africaine doivent respecter le principes de justice et d’État de droit.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com