Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Algérie : les exportations hors hydrocarbures atteignent un record de 5,5 milliards de dollars

En Algérie les exportations ont connu un grand bon cette année pour avoir dépassé la barre des 6 milliards de dollars en matière d’exportations hors hydrocarbures au cours des onze premiers mois de l’année 2022. Un chiffre jamais atteint par l’Algérie, dont les exportations hors hydrocarbures ne dépassent pas depuis l’indépendance les 2 milliards de dollars. En effet, ceux-ci ont été révélés lundi 19 décembre 2022 par les autorités algériennes lors de l’exposition algérienne de la production qui prend fin ce 24 décembre. Ces dernières ont souligné que le succès obtenu est le résultat d’un travail acharné.

Les exportations hors hydrocarbures de l’Algérie ont atteint près de 6 milliards de dollars au cours des 11 premiers mois de 2022. Ce succès est le résultat de la politique des autorités algériennes visant à porter les exportations hors hydrocarbures à 20% des exportations totales de l’Algérie. Ces résultats constituent un coup de pouce pour l’économie algérienne et confirment l’approche de soutien de l’État et du gouvernement aux entreprises publiques exportatrices.

La situation mondiale permet à l’Algérie de gagner des marchés. Aujourd’hui avec ce qui se passe entre la Russie et l’Ukraine, la géopolitique pétrolière change. C’est logique que certains pays puissent bénéficier de cela. Et que l’Algérie en tire profit est une excellente chose, elle n’a pas été capable de le faire parce qu’elle a les capacités de production. Maintenant, il va falloir que les pays africains apprennent à raffiner les produits pétroliers pour devenir des exportateurs nets.

Al KITENGE, Économiste

Ces réalisations économiques sont le résultat des opportunités existantes d’entrer sur les marchés mondiaux et de développer le commerce. C’est aussi le fruit des bonnes relations de l’Algérie avec les pays de la Zone africaine de libre-échange (ZLECAF).

Les autorités algériennes profitent de la situation et gardent des relations géopolitiques équilibrées pour être en mesure de tirer profit du marché tel qu’il se déséquilibre. Cela sous-entend que les politiciens et les diplomates font un effort tout en ne dérangeant pas leur ligne directrice de base, leur économie en titre profil.

Al KITENGE, Économiste

Pour l’année 2023, l’Algérie annonce mettre le cap sur une performance de 10 milliards de dollars! Soit le double de ce qui a été réalisé entre janvier et septembre 2022… L’Exécutif table également sur une autosuffisance à 100% de produits alimentaires comme le sucre et l’huile de table. Il affirme s’attendre à des résultats encourageants dans le domaine de l’industrie pharmaceutique.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com