Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Attentats au Burkina Faso : la Cedeao s’indigne contre ces attaques « lâches et barbares »

La Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a condamné ce jeudi, l’attaque terroriste qui a fait de nombreux morts, tous des civils, au Burkina Faso, le 05 septembre 2022. Une nouvelle attaque meurtrière dans ce pays régulièrement endeuillé par les violences jihadistes.

Dans un communiqué publié ce 08 septembre 2022, le président de la commission de la Cedeao, Dr Omar Alieu Touray condamne fermement les attaques lâches et barbare perpétré en République du Burkina Faso.  

« C’est avec stupeur et indignation que la Commission de la CEDEAO a appris la mort de plusieurs dizaines de civils, le 5 septembre 2022, suite à l’explosion d’un engin artisanal au passage de leur convoi sur l’axe Djibo/Bourzanga dans la région du Sahel », indique le communiqué de l’organisation sous-régionale. 

L’institution sous-régionale a également exprimé au gouvernement et au peuple burkinabé, sa compassion et sa solidarité. « En ces circonstances douloureuses, le président de la Commission de la CEDEAO présente à son nom propre et au nom de toutes les institutions de la CEDEAO, ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », ajoute le communiqué.

Au moins 35 civils ont été tués et 37 autres blessés lundi lors de l’explosion d’un engin explosif improvisé au passage d’un convoi de ravitaillement dans le nord du Burkina Faso. L’explosion s’est produite lundi alors que le convoi, escorté par des militaires, circulait sur la route reliant Bourzanga à Djibo, a déclaré Rodolphe Sorgo, le gouverneur de la région du Sahel, située au nord-est du pays et limitrophe du Mali et du Niger.

Dans une déclaration commune, 28 organisations d’aide internationale ont alerté lundi, que près d’une personne sur dix au Burkina Faso, soit près de 2 millions de personnes sur 20 millions d’habitants, est déplacée à cause du conflit.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com