Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Bénin/Législatives 2023 : plus de 6,6 millions d’électeurs inscrits sur la liste électorale

Nouvelle étape dans le processus électoral au Bénin. A moins de deux mois du scrutin prévu pour le dimanche 8 janvier 2023, la Commission électorale nationale autonome (CENA) est rentrée en possession du fichier électoral, confectionné par l’Agence nationale d’identification des personnes (ANIP). Il s’agit de la Liste électorale informatisée (LEI).

6 million 600 mille 572 électeurs sont attendus aux urnes le 8 janvier 2023 au Bénin, pour élire les députés de la 9è législature du pays à l’ère du Renouveau démocratique enclenché en 1990. En pleine activité de l’étude du fond des dossiers de candidatures des huit partis politiques ayant obtenu leur récépissé provisoire, dans le cadre de la phase d’enregistrement des déclarations de candidatures des partis politiques, le fichier électoral dénommé Liste électorale informatisée (LEI) a été transmis à la CENA à Cotonou. La liste électorale informatisée est réalisée par l’Agence nationale d’identification des personnes, (ANIP). 

La population électorale brute est estimée à un total de 6 million 600 mille 572 électeurs répartis sur 17 749 postes de vote dans 7 986 centres de votes.

Cyrille GOUGBÉDJI, Gestionnaire mandataire de l’ANIP

Suite à la demande d’inspection de la version provisoire de la Liste électorale informatisée provisoire (LEIP), formulée par le Front des organisations nationales contre la corruption (FONAC), un consensus a été trouvé sur  son acceptabilité à défaut d’un audit avec des partis politiques engagés dans le processus, et l’Anip. Le fichier électoral LEI, une fois réceptionné, permettra à la CENA de gérer les centres et postes de vote dans le cadre du scrutin du dimanche 8 janvier 2023. 

Nous connaissons les péripéties qui ont jalonné l’élaboration de cette liste depuis le recensement administratif à vocation d’identification des personnes physiques RAVIP à la LEI en passant par la liste électorale informatisée provisoire LÉIP.

SACCA LAFIA , Président de la Commission électorale nationale autonome

A noter qu’après la phase de dépôt des dossiers de candidatures, les huit partis politiques ayant obtenu leur récépissé provisoire sont en attente de la validité de leurs candidatures. En cas d’insuffisances constatées, la CENA les notifie au candidat ou au parti politique concerné et l’invite à y remédier dans un délai de 72 heures ouvrables à compter de la date de notification. Toutefois, des partis politiques, à l’instar du parti d’opposition “Les Démocrates”, restent encore confrontés à l’obtention de quitus fiscaux. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com