Cameroun : appel à la fermeture des formations BTS en santé

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Collectif des professionnels médico-sanitaires du Cameroun demande la suspension des formations de Brevet de technicien supérieur (BTS) en santé. Dans une correspondance adressée au ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, il a été fait savoir que ce diplôme n’est pas en conformité avec la réglementation en vigueur, notamment la loi n°84-009 du 5 décembre 1984.

Au Cameroun, le Collectif des professionnels médico-sanitaires demande la suspension des formations de Brevet de technicien supérieur en santé. Selon l’ordre, ce diplôme n’est pas en conformité avec la réglementation en vigueur, notamment la loi n°84-009 du 5 décembre 1984. Cette loi porte par ailleurs sur la réglementation de l’exercice des professions d’infirmier, de sage-femme et de technicien médico-sanitaire.

D’après l’ordre des professionnels médico-sanitaires du pays, les jeunes camerounais titulaires d’un BTS dans les filières médico-sanitaires sont exposés à des peines privatives de liberté pour exercice illégal desdites professions. L’ordre précise que la formation de Brevet de technicien supérieur en santé est illégal et non conforme aux objectifs de formation d’agent de santé. Pour l’ordre, les programmes de formation mis au point sont généralement de mauvaise qualité et sont par ailleurs dispensés par des enseignants peu ou pas qualifiés.

Pour essayer de résoudre ce problème, le Collectif a proposé au gouvernement une concertation visant à fixer un cadre légal pour les formations médico-sanitaires. Celui-ci devra aboutir à l’élaboration de nouveaux programmes de formation qui permettront de livrer des praticiens bien formés selon l’éthique et la déontologie des professionnels médico-sanitaires du pays.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com