Cameroun : polémique autour des frais d’association des parents d’élèves

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Au Cameroun et comme à chaque rentrée scolaire, le débat sur les associations des parents d’élèves et des enseignants est remis sur la table. Le nœud du problème, ce sont les frais que ces associations exigent aux parents à l’inscription de l’élève. Certains observateurs fustigent le caractère obligatoire que revêt ces contributions, mais aussi le fait que ces frais vont bien au-delà des montants institués par les autorités publiques.

En marge de la rentrée scolaire, effective au Cameroun depuis le 6 septembre 2021, une vive polémique éclate, autour des associations des parents d’élèves et des enseignants, et notamment des frais de contributions imposés aux parents à l’inscription de l’élève. Des frais qui, en fonction des établissements, peuvent atteindre les 40.000 FCFA. Un sujet qui dérange visiblement plusieurs responsables d’écoles. Dans la ville de Douala aucun des responsables approchés n’a tenu à s’exprimer sur la question. Pourtant, selon un directeur d’école publique dans le nord du pays, ces frais d’association de parents d’élèves sont capitales pour le fonctionnement d’une école.

Dans un décret présidentiel signé en 2001, les associations des parents d’élèves et des enseignants sont citées comme étant une contribution volontaire aux ressources financières des établissements scolaires publics. Seulement en 2008, une circulaire du ministère de l’enseignement secondaire déclare comme membre de l’association des parents d’élèves et des enseignants, tout parent qui est déclaré à l’inscription de l’élève.

Les textes sur les associations des parents d’élèves et des enseignants ne fixent pas le montant des contributions. Chaque établissement scolaire, à travers cette association, arrête un montant chaque année et il est aujourd’hui très au-dessus des contributions exigibles instituées par l’Etat, allant de 7500 fcfa pour le premier cycle et 10000 fcfa pour le second cycle de l’enseignement secondaire.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com