Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun-Quarantenaire du président Paul Biya au pouvoir : le RDPC salue une gouvernance qui place l’humain au centre

Le mois de novembre 2022 marque le quarantenaire du Président Paul Biya à la tête du Cameroun. Au sein de son parti politique le RDPC, la mobilisation autour de lui se poursuit dans la perspective des prochaines échéances électorales. D’un autre côté c’est aussi l’occasion de faire un bilan des actions du président Paul Biya qui a placé sa gouvernance sous le sceau de la rigueur et la moralisation sous fond de libéralisme.

Mobilisation constante et accrue derrière le Président Paul Biya. C’est le mot d’ordre délivré par les hauts cadres du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), alors que leur président national, le chef de l’Etat Paul Biya, célèbre 40 ans à la tête du pays ce mois de novembre 2022. Pour le Secrétaire général adjoint du Comité central du parti, Grégoire Owona, reçu en entretien exclusif  sur Africa24, cette mobilisation année après année représente le socle de la vitalité et de la pérennisation du  Renouveau, politique qu’incarne le Président Paul Biya à travers le RDPC.

Le RDPC accompagne le Président Biya depuis bientôt 37 ans et nous sommes fiers de l’accompagner compte tenu des choix qu’il a proposé au peuple camerounais et pour lesquels le peuple camerounais l’a choisi.

Grégoire Owona, Secrétaire général adjoint du RDPC

Le bilan socio-économique du Président Paul Biya des quatres dernières décennies fait apparaître une lutte acharnée contre la corruption dans le cadre d’une initiative dénommée opération Epervier avec la mise en place de plusieurs structures de contrôle de gestion. D’un autre côté, le Président Paul Biya  a instruit, dans le cadre des projets structurants, la construction de nombreuses infrastructures routières, énergétiques, portuaires, sportives, médicales et académiques. Malgré des retards remarquables observés pour certains projets, ces infrastructures participent à l’amélioration du tissu économique diversifié porté par le dynamisme d’un secteur privé en plein essor et d’un entrepreneuriat féminin et jeune qui positionne le Cameroun comme une véritable locomotive de la sous-région afrique centrale.

Le Cameroun reste un pays très ouvert qui n’a jamais été agressif vis à vis des autres et qui est ouvert à tous les échanges. Doc c’est tout cela, du leadership à l’implication femmes, des hommes, dans le monde de la production et d’une économie véritablement dynamique qui justifie du leadership du Cameroun.

Grégoire Owona, Secrétaire général adjoint du RDPC

Sur les secrets de la longévité du président Paul Biya à la tête de l’Etat, le Secrétaire général adjoint du Comité central du RDPC invoque une gouvernance qui place l’humain au centre, ainsi que le respect des règles démocratiques, entre autres. Depuis 1982, le Président Paul a déjà été réélu sept fois au cours d’élections multipartites. À trois ans de la prochaine présidentielle au Cameroun, le haut cadre du parti au pouvoir ne fait aucun mystère sur les perspectives au sein du parti.

Le Cameroun reste un pays très ouvert qui n’a jamais été agressif vis à vis des autres et qui est ouvert à tous les échanges. Donc c’est tout cela, du leadership à l’implication des femmes, des hommes, dans le monde de la production et d’une économie véritablement dynamique qui justifie du leadership du Cameroun.

Grégoire Owona, Secrétaire général adjoint du RDPC

En attendant la tenue de l’élection présidentielle, le parti du président Paul Biya, qui a procédé en 2021 au renouvellement de ses organes de base, prépare les sénatoriales, prévues en 2023. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com