Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Centrafrique : la Commission Vérité, Justice (CVJRR) présente son premier rapport annuel

En République centrafricaine, la Commission Vérité, Justice, Réparation et Réconciliation (CVJRR) a présenté son premier rapport annuel d’activités au chef de l’Etat Faustin-Archange Touadéra. Ledit rapport dresse le bilan de l’action menée par la commission en faveur de la réconciliation et du renforcement de la cohésion nationale. 

Un an après son entrée en service, la Commission Vérité, Justice, Réparation et Réconciliation (CVJRR) de la Centrafrique a présenté, le 30 décembre 2022 au chef de l’Etat Faustin Archange Touadera, son premier rapport annuel. Ce bilan de l’institution s’articule au cours de cinq points : la composition et le fonctionnement de la commission, les progrès réalisés, les difficultés et défis, les perspectives et recommandations.

Mécanisme de justice transitionnelle, la CVJRR est un élément clé pour le retour progressif à la paix en Centrafrique. Seulement, selon Édith Douzima-Lawson, présidente de la CVJR, cette institution est confrontée à une série de difficultés institutionnelles, stratégiques et opérationnelles qui affectent négativement son mandat.

Afin de permettre à la CVJRR de réaliser les missions qui lui sont assignées, le président Faustin-Archange Touadéra exhorte les Centrafricains à œuvrer pour un retour définitif de la paix, ceci en créant des conditions favorables au bon déroulement des consultations à la base. Le chef de l’Etat annonce également la mise en œuvre de plusieurs mesures pour permettre à la CVJRR d’atteindre ces objectifs.

« Je mettrai tout en œuvre pour que des moyens conséquents soient réunis afin d’aider cette Commission à poursuivre son opérationnalisation et à réussir sa mission. C’est dans ce cadre que j’ai mis en place, au sein de la présidence de la République, un Comité stratégique dans le cadre de la lutte contre les violences basées sur le genre liées aux conflits en République Centrafricaine; dont les attributions vont permettre à la CVJRR d’avoir les données sur le nombre croissant d’allégations de cas de violences sexuelles liées aux conflits attribués aux Forces Armées Centrafricaines. »

Faustin-Archange Touadéra, président de la République Centrafricaine

Créée en 2020, la Commission Vérité Justice, Réparation et Réconciliation (CVJRR) a pour mission de mettre la lumière sur les événements nationaux douloureux qui ont endeuillé le pays depuis le 29 mars 1959 jusqu’au 31 décembre 2019. Il s’agit de remonter 60 ans du cours de l’histoire contemporaine de la RCA. N’ayant pas de compétence judiciaire, la CVJRR aide la cour pénale spéciale à rendre justice aux victimes et à combattre l’impunité.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com