Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Centrafrique : plaidoyer pour la justice et la réparation en faveur des victimes des conflits armés

Le peuple centrafricain a célébré le 11 mai 2022 la journée de commémoration des victimes des conflits armés en République Centrafricaine. À cette occasion, une série de manifestations a été organisée à travers le pays. La commémoration a également servi de base d’échange pour la réconciliation et pour la justice et la réparation des victimes des crises militaro-politiques en République Centrafricaine.

Devenue au fil des années, « l’espace et le temps du devoir et du travail de mémoire selon les autorités centrafricaines, la journée de Commémoration des victimes des conflits armés en République Centrafricaine célébrée chaque 11 mai est au-delà des manifestations destinées à se souvenir de toutes les victimes et leur rendre hommage, cette commémoration, est une invitation à l’échange pour la construction du pays…

Ici à Fatima, il y a un petit monument à la mémoire des victimes qui a été fait par une association et donc chaque année nous venons ici pour déposer des gerbes. C’est une journée difficile parce qu’elle nous fait revenir en arrière pour nous rappeler ce qui nous est arrivé. 

Virginie BAÏKOUA, Ministre en Charge de la Réconciliation Nationale

Pour les victimes, leur droit ne doit pas seulement se résumer à une commémoration marquée par des discours et des dépôts de gerbe de fleurs, mais par l’obtention de résultats probants à partir des mécanismes actuels de justice transitionnelle. Face à cette situation les autorités ont annoncé la poursuite des actions pour la réparation et la justice en faveur des victimes. Ceci dans le but d’améliorer la réconciliation…

J’ai avec moi les représentants des victimes et leur message est clair, ils veulent une réparation. Et cette réparation n’est pas toujours de l’argent. La réparation, c’est la justice. Nous avons une commission pour la réparation, la justice et la réconciliation, parce que la vérité doit être dite. Et quand on doit dire la vérité, il y a la justice et cela mène à la réparation.

Virginie BAÏKOUA, Ministre en Charge de la Réconciliation Nationale

Placée sous le thème « la réparation : une nécessité pour la paix, la réconciliation nationale et la cohésion sociale », la célébration de cette 7ème journée instauré par le président Faustin Archange Touadera le 24 mars 2015 sur recommandation du Forum de Bangui, marque la volonté des autorités centrafricaines de pacifier le pays avec la force légitime et légale.

Agenda

Cameroun : réduction de consommation d’énergie des industries au profit des ménages

Le ministère camerounais de l’Eau et de l’Énergie appelle les industries locales  à revoir leur consommation d’énergie électrique. La mise en place de cette action contribue à mieux desservir des ménages évitant des coupures d’électricité pendant CAN 2021. Cette décision fait suite au délestage rencontré dans plusieurs périphérique du pays ce 23 janvier 2022, pendant le match Nigeria-Tunisie.

Congo-Pénurie du ciment : la Sonocc annonce la reprise de sa production dès le 31 janvier

Afin de couvrir la demande nationale en ciment, la Société nouvelle des ciments du Congo (Sonocc) va relancer ses activités dès le 31 janvier 2022. En effet, la cimenterie est en arrêt d’activités car le téléphérique est en panne, et sous l’effet de la covid-19, la commande passée pour dépanner le téléphérique tardait à arriver. Rappelons que depuis mi 2021, seule la cimenterie Forspak fonctionnait  mais ne pouvait pas combler le besoin des populations. 

Afrique : le Nigéria et Sao Tomé renforcent leur collaboration en matière de défense

Les forces armées du Nigéria et de Sao Tomé-et-Principe se sont exprimées en faveur d’un engagement en matière de défense. La rencontre entre les deux chefs d’état-major de la Défense a porté sur le rôle des deux nations dans la sécurisation du golfe de Guinée.Il en ressort un engagement ferme à la résolution des  problèmes de piraterie et à d’autres formes de criminalité.

Tchad : le mouvement UFDD dément tout ralliement au CMT

En date du 24 janvier 2022, l’Union des forces pour la démocratie et le développement(UFDD) a démenti toute alliance avec le Conseil militaire de Transition(CMT). En effet, plusieurs orpailleurs se faisant passer pour des membres de l’UFDD essayent de se rallier au CMT.Cependant, l’UFDD dément cette information affirmant  que ce groupe ne fait pas parti de ses troupes. L’UFDD dit s’inscrire dans la logique du dialogue que les autorités de transition envisagent organiser. 

RD Congo : manifestation pour la levée de l’état de siège

Les nouvelles mesures prises par le gouvernement de la République démocratique du Congo ont amené les populations à manifester ce 24 janvier 2022 contre les forces de l’ordre exigeant la fin de l’état de siège. Malgré un important dispositif sécuritaire mis en place depuis le 23 janvier 2022, les artères de la ville de Beni vibrent au son des tirs et des gaz lacrymogènes.Les organisations de la société civile appellent à un « dialogue entre les manifestants et les autorités de la ville ».

Burkina Faso : le président Roch Kaboré Marc Christian a démissionné ce lundi 24 janvier 2022

Dans un document manuscrit publié par la télévision publique (RTB), le Président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré annonce sa démission « dans l’intérêt supérieur de la nation », après deux jours marqués par des mutineries dans plusieurs casernes du pays. « Par la présente, et dans l’intérêt supérieur de la nation, suite aux événements qui s’y déroulent depuis hier, j’ai décidé de déposer ma démission de mes fonctions de Président du Faso, chef du gouvernement, chef suprême des Forces armées nationales », lit-on dans la lettre publiée par la télévision nationale. Dirigée par Paul-Henri Sandaogo Damiba, le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) qui a revendiqué le coup d’Etat.

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com