Ethiopie : l’ONU appelle à la cessation immédiate des conflits

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Selon le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, le tissu social de l’Éthiopie est déchiré. Une situation causée par le conflit il y a neuf mois au Tigré impliquant l’Éthiopie et qui s’est étendue à d’autres domaines.

Les forces étrangères devraient quitter l’Éthiopie. Tel est l’appel du Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres devant les membres du Conseil de sécurité de l’institution. Le chef de l’ONU exige également que l’accès humanitaire sans restriction à toutes les zones dans le besoin soit garanti et que les travailleurs humanitaires soient respectés. 

Le secrétaire général de l’ONU indique qu’il n’y a pas de solution militaire au conflit dans le Tigray alors que les lignes de front militaires du Tigré ont maintenant atteint les régions d’Amhara et d’Afar. Il indique que l’unité de l’Éthiopie et la stabilité de la région sont en jeu.

L’ONU évoque plus de deux millions de personnes déplacées dans le conflit éthiopien et des millions de personnes qui ont besoin d’une aide, y compris de la nourriture, de l’eau, de l’abri et des soins de santé. Au moins 400 000 personnes vivent dans des conditions de famine.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback